Articles dans la catégorie

SPECIAL COP22

peps
DossierSPECIAL COP22

La mise en œuvre effective du développement durable au Maroc, et son avatar l’économie verte, nécessitent la participation de tous les acteurs de la sphère politique, économique, de la société civile, les associations, les citoyens… La Fondation Mohammed VI La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, présidée par

Lire la suite
irrigation
SPECIAL COP22

Et les bailleurs de fonds internationaux n’hésitent pas à décaisser. Leur confiance dans le Plan Maroc vert est indéniable. Entre 2008 et les six premiers mois de 2016, leurs concours aux projets du PMV s’élèvent à quelque 25 milliards de dirhams. Il s’agit essentiellement de financements des principaux partenaires du

Lire la suite
agriculture durable
SPECIAL COP22

Le Plan Maroc Vert devrait générer, à l’horizon 2020, un investissement de 150 milliards de dirhams, et permettre de multiplier par 2,5 la valeur ajoutée du secteur. De quoi permettre également une augmentation significative de la production de toutes les filières concernées, allant de 75% pour les viandes rouges, 116% pour

Lire la suite
recyclage
SPECIAL COP22

L’économie circulaire franchit un nouveau pas au Maroc. Et c’est la gestion des déchets ménagers qui en est à l’origine. Le Maroc a inauguré la première unité en Afrique du Nord de transformation des déchets ménagers en bio-fertilisants. Une unité totalement inédite de fabrication de bio-fertilisants à base de déchets

Lire la suite
planete-ecologie
SPECIAL COP22

Le défi des prochaines décennies est désormais lancé: une croissance sobre en carbone. Cela passe par de nouveaux leviers. Réformes, amélioration des rendements énergétiques des procédés de fabrication, remplacement des sources d’énergies fossiles par des énergies renouvelables…. Revue des 8 leviers du développement durable au Maroc. Réglementaire, le cadre idoine

Lire la suite
qF75pp5
SPECIAL COP22

Le changement climatique affecte la plupart des pays du monde. Le Maroc ne fait pas exception. Bien qu’il ne compte pas parmi les pays les plus pollueurs, avec 0,16% des émissions globales de gaz à effet de serre (GES), le Maroc fait partie des pays les plus exposés au risque

Lire la suite
11_carbon-tax-2
SPECIAL COP22

Les émissions des six gaz à effet de serre (GES) couverts par le protocole de Kyoto ont augmenté de 80% depuis 1970 et de 30% depuis 1990. La principale cause de ces GES est la production d’énergie (25%). Arrivent en tête les États-Unis d’Amérique, puis l’Union européenne. L’Afrique arrive en

Lire la suite