Société

Travailleurs domestiques : une année pour faire le ménage

La loi relative aux travailleurs domestiques, adoptée par le Parlement, entrera en vigueur le 10 août 2018, a annoncé jeudi 03 août 2017 le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.


Pour une bonne application de cette loi, il fallait travailler sur deux axes : le contrat de travail et la liste des travaux dangereux, a affirmé le ministre délégué lors d’un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement. Concernant le contrat de travail, a-t-il expliqué, un modèle a été adopté et comporte les informations nécessaires au regard des obligations internationales du Maroc, en particulier l’article 7 de la convention 189 relative au travail décent des travailleurs domestiques. Ce modèle de contrat de travail définit en particulier la nature du travail des travailleurs domestiques, la période de test, la durée du contrat, le temps de travail, le repos hebdomadaire, le salaire ainsi que le congé annuel payé.

Mustapha El Khalfi a ajouté qu’il était important de fixer la liste des travaux dangereux applicable à tous les travailleurs domestiques, hommes et femmes quel que soit leur âge, comme l’utilisation de produits chimiques pouvant mettre en danger leur santé ainsi que les travaux qui ne peuvent être accomplis par les employés âgés entre 16 et 18 ans. La loi fixe aussi une liste relative à une conjoncture spéciale du travailleur domestique comme le handicap, la surveillance de la maison ou la maladie.


Article précédent

Il fait l’actu : Jaouad Bahaji, nouveau DG de l'Office National du Conseil Agricole

Article suivant

Taxe sur la copie privée : le gouvernement capitule

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *