TransportFlash-eco

Uber met fin à ses activités au Maroc

« Malheureusement, depuis notre lancement au Maroc il y a bientôt 3 ans, nous n’avons pas eu de clarté sur l’intégration des applications comme Uber au modèle de transport existant. C’est pour cela que nous prenons la décision difficile de suspendre notre activité au Maroc ».


C’est en ces termes que Uber a annoncé la fin de ses activités dans le royaume. L’entreprise américaine ajoute qu’au Maroc, ce sont près de 19.000 utilisateurs réguliers qui se déplacent avec Uber et 300 chauffeurs qui utilisent son application. Mais l’incertitude réglementaire actuelle ne lui permet pas de fournir une expérience sûre et fiable qui réponde aux exigences de ses clients, chauffeurs comme passagers. Ainsi, tant qu’il n’y aura pas de vraie réforme et un environnement favorable aux nouvelles solutions de mobilité, Uber précise être contraint de suspendre ses opérations, et ce dès cette semaine.

L’entreprise ajoute que sa priorité est de soutenir les chauffeurs qui utilisent Uber au Maroc mais surtout, être présent au Maroc. « Nous reviendrons dès qu’il y a aura de nouvelles règles en place », conclut Uber.


Article précédent

Bonne moisson pour Maroc Telecom en 2017

Article suivant

L’OCP en faveur du développement durable