Entreprenariat

Une Marocaine parmi les lauréates d’un concours de la Banque mondiale

Selma Ben’akcha, fondatrice d’Alternative Solutions, s’est classée troisième au concours WeMENA organisé par la Banque mondiale. Elle a reçu 20.000 dollars lors de la cérémonie de remise de prix organisée dimanche 30 avril 2017 à Casablanca. Ce concours est destiné aux femmes entrepreneurs qui se sont distinguées dans leurs domaines en agissant pour un avenir résilient dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Alternative Solutions est une entreprise sociale spécialisée dans la production et la commercialisation du bois et du fourrage à base des déchets de palmier.


WeMENA est une initiative régionale de la BM menée avec le soutien de la Facilité mondiale pour la prévention des catastrophes et le relèvement (GFDRR). Elle a permis de sélectionner quatre lauréates (Maroc, Palestine, Liban et Égypte) parmi les 200 femmes entrepreneurs de la région ayant participe au concours. Elles ont partagé la somme de 150.000 dollars. Le concours WeMENA récompense des projets innovants conçus pour faire face aux grands enjeux du développement urbain auxquels est confrontée la région MENA dans les secteurs des transports, de l’énergie, des infrastructures et du développement durable. A Casablanca, les 30 dernières finalistes ont eu l’occasion de rencontrer des investisseurs, des mentors et des membres du personnel de la Banque mondiale, soit autant d’acteurs qui pourront guider, promouvoir et soutenir financièrement leurs projets.

L’initiative WeMENA a pour objectif d’apporter des solutions à trois grands défis auxquels est confrontée la région MENA. En premier lieu, elle vise a promouvoir les femmes entrepreneures et les entreprises dirigées par des femmes dans une région où le taux d’activité féminine est deux fois moins élevé qu’ailleurs dans le monde. Elle s’attache aussi a créer de nouvelles voies vers l’emploi par le biais de l’entrepreneuriat dans une région marquée par de forts taux de chômage et entend soutenir des stratégies de préparation au changement climatique et renforcer la résilience des villes dans une région exposée a des chocs et des tensions multiples : catastrophes naturelles, inondations et sécheresses, pannes d’électricité, crises migratoires ou encore troubles sociaux.

Newsletter
Recevez le meilleur de Challengenews sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Tunisie : 2 « terroristes » tués et 4 autres arrêtés

Article suivant

Les produits marocains investissent le SIAL Canada