Emploi

Une nouvelle plateforme de mise en relation entre élèves et employeurs

Une plateforme inédite baptisée M’Sroufy, qui met en lien élèves et employeurs dans le cadre de missions rémunérées, a été récemment lancée, annonce l’Université Internationale de Casablanca (UIC).


Conçue par Salaheddine Moutacharif, étudiant en 5ème année de génie mécanique à l’UIC, cette plateforme s’adresse principalement aux jeunes diplômés du secondaire, issus de familles pauvres et vulnérables dans les zones isolées du Maroc et offre l’opportunité de bénéficier d’emplois à temps partiel ou d’opportunités de freelance afin de financer leurs études, ajoute la même source.

M’Sroufy représente également pour les entreprises la garantie qu’elles engagent des élèves qualifiés, accessibles et capables de s’adapter à leurs modes de travail et à leurs missions. « Parce que les universités ne sont pas accessibles dans toutes les régions du Maroc, et que les parents ne peuvent pas toujours se permettre de payer les frais de scolarité, un grand nombre de jeunes des régions rurales et des petites villes doivent travailler pour financer leurs études secondaires. Or, beaucoup sont contraints d’arrêter en raison de la faiblesse des offres disponibles ou de leur inadaptation au calendrier universitaire », explique Salaheddine Moutacharif, également représentant de l’UIC auprès de la Clinton Global Initiative University. « Avec M’Sroufy, nous poursuivons plusieurs objectifs qui rejoignent les convictions et valeurs portées par l’UIC : améliorer les compétences professionnelles des élèves, adapter ces compétences aux besoins du marché et instaurer la culture de l’emploi à temps partiel pour, in fine, favoriser l’employabilité des jeunes au Maroc », a-t-il ajouté.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l’actu : Khadija Idrissi Janati, co-présidente du sommet du World Economic Forum

Article suivant

Ovins : 2,150 millions de têtes de Sardi au Maroc