Flash-ecoInternet

Vosartistes.com surfe sur le business des œuvres d’art

Le marché de l’art connait une bonne dynamique au Maroc depuis quelques années.


Ayant flairé les opportunités qu’il peut offrir, Saïd Laraki et Ali Lahrichi ont décidé de lancer la plateforme vosartistes.com pour répondre à un besoin qui se faisait de plus en plus sentir. Celui de la promotion de l’art marocain, à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux.  « C’est un concept qui se différencie par le fait  de cibler prioritairement  les collectionneurs  puis, dans un second temps, les artistes eux-mêmes ainsi que les galeries, ces dernières possédant dans leur réserve des tableaux ne pouvant pas être réexposés et qu’elles ne pouvaient pas remettre sur les cimaises », explique Ali Lahrichi. Soulignons que le business de la plateforme est drivé principalement par les collectionneurs de tableaux et comprend aussi des amateurs d’art ayant fait une recherche sur internet,  en y trouvant les liens vers les profils ou œuvres d’artistes catalogués sur le site. « Avec la vocation  de proposer les œuvres d’artistes, de propriétaires (collectionneurs d’œuvres d’Art) et de galeries à la vente. Les tableaux y sont majoritairement répertoriés avec des œuvres de Grands maîtres, d’artistes contemporains ainsi que des tendances du moment. On y trouve aussi des photographies, des caftans anciens, des bijoux, des montres et autre Art d’Exception. Avec environ 3 000 œuvres sur le site, vosartistes.com compte environ 100.000 contacts et presque 1 millier d’artistes référencés. Par ailleurs, le site est premier sur Google en référencement naturel. Il suffit de faire une recherche d’artistes présents sur le site ou de mots clés tels que  »ARTISTES TABLEAUX MAROC » pour voir apparaître le site en début de résultat de recherche », assurent les deux associés, avec fierté. Il va sans dire que le concept a convaincu plus d’un et que le succès n’a pas tardé à se manifester. Afin d’enrichir le parcours de ses visiteurs, le site offre également la possibilité de naviguer sur plusieurs pages Facebook d’Artistes créées (visibles sur la page de l’artiste sur le site) par les administrateurs du site (25 pages au total avec 1000 j’aime en moyenne  par page, en augmentation de jour en jour), ainsi que plusieurs blogs, en parallèle et une présence très importante sur les réseaux sociaux LinkedIn, Viadeo, Twitter, Instagram.  «L’objectif initial a donc été atteint : avoir une présence partout et être extrêmement bien référencé», confie Ali Lahrichi.

Ambitions

Pour lui, le secret de ce succès réside aussi dans la réactivité. « En plus, nous n’hésitons pas à y intégrer des événements culturels au Maroc (vernissages de différentes galeries, exposition de musées nationaux, événements institutionnels…), même ceux qui ne dépendent pas de nous. Une fois l’événement ou l’artiste ajouté sur le site, il devient rapidement référencé par tous les moteurs de recherche. Ce qui nous distingue avant tout, c’est notre réactivité. Nous répondons à l’intégralité des messages ou mails qui nous sont adressés. Ensuite, nous tentons d’être les plus disponibles possible », ajoute-t-il. Aujourd’hui, la plateforme attire des passionnés (acquéreurs potentiels), mais aussi de personnes souhaitant faire une estimation de leurs œuvres pour les proposer éventuellement à la vente à vosartistes.com. « La première partie de notre communication est faite via nos réseaux sociaux ainsi que les messages écrits (téléphone ou autre). Nous laissons place à l’humain pour nous rapprocher de nos collectionneurs. Le marché étant très limité, nous saisissons les moindres opportunités afin de répondre à leurs exigences», fait remarquer Saïd Laraki. Mais, la plateforme est souvent confrontée à certaines contraintes comme le manque d’experts au Maroc capables d’évaluer la valeur exacte d’une œuvre d’art. «Nous avons aussi souvent été confrontés à des propriétaires désirant vendre des tableaux acquis il y a plus de 20 ou 30 années. L’artiste étant décédé, il est donc difficile, sachant qu’il n’y a pas d’expert au Maroc, d’authentifier les œuvres que l’on nous présente. Nous étudions la plupart du temps les propositions au cas par cas en faisant appel aux différentes fondations, aux ayants droit, aux héritiers ou même aux amis très proches de l’artiste », déplorent les deux associés. Pour aller au-delà de cette contrainte, les fondateurs de la plateforme ont décidé de cataloguer ou de recenser tous les artistes marocains afin d’être une référence certaine pour les internautes. Et, ils ne cachent pas leur ambition : faire de vosartistes.com un site de référence pour permettre à tous les artistes d’avoir une visibilité de leurs œuvres dans le monde, avec une mention spéciale pour la promotion de l’ «Art Marocain ». «Nous voulons raffermir le climat de confiance et sortir des méandres du faux et du médiocre. Nous avions dès le départ, fait un choix crucial de ne pas faire des galeries ou des maisons de ventes aux enchères, des concurrents.  Nous cherchons plutôt à avoir des partenaires, étant donné que les Galeries ont des collections permanentes importantes dans lesquelles nous pouvons puiser. Les maisons de ventes aux enchères contribuent à installer un champ d’évaluation des prix des œuvres d’artistes nationaux. Dans un avenir plus lointain, nous avons comme ambition de nous rapprocher du Marché international», conclut Ali Lahrichi. 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Quick s’implante à El Jadida

Article suivant

RMA lance un nouveau produit