Enseignement

1 ère année du Baccalauréat : les examens fixés du 1er au 3 octobre

L’examen régional normalisé de la première année du Baccalauréat aura lieu les 1, 2 et 3 octobre prochains, sous réserve de l’amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume, a annoncé le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.


Ces examens auront lieu directement après des séances de révision et de consolidation programmées au profit des élèves concernés en septembre et avant le démarrage des cours de la deuxième année du Baccalauréat, prévu le 5 octobre prochain, précise le ministère. Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion tenue lundi par le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, avec les instances représentant les associations des parents et tuteurs d’élèves au niveau national, à savoir la Fédération nationale des associations des parents et tuteurs d’élèves, la Fédération nationale marocaine des associations des parents et tuteurs d’élèves, la Confédération nationale des associations des parents et tuteurs d’élèves au Maroc et le Conseil national des élus des associations des parents et tuteurs d’élèves.

Lire aussi | Rentrée scolaire au Maroc : le Ministère renvoie dos à dos Covid-19 et parents d’élèves

Cette réunion a été l’occasion de se pencher sur les différents aspects de l’organisation de l’année scolaire 2020-2021 dans ces conditions exceptionnelles liées au Covid-19 et sur les modalités de choix de la formule pédagogique pour cette rentrée, relève le ministère, soulignant que la principale préoccupation est d’assurer le droit des apprenants à l’éducation, tout en préservant leur santé et sécurité ainsi que celles des cadres pédagogiques et administratifs. A cette occasion, Saaid Amzazi a rappelé que le démarrage des cours en présentiel, fixé le 7 septembre prochain, se fera progressivement selon les modèles établis par le ministère, à travers la note ministérielle n° 39.20 qui permet d’accueillir un nombre limité d’élèves chaque jour selon les niveaux scolaires.

Lire aussi |Rentrée scolaire : les établissements scolaires appelés à revoir leur gestion administrative et pédagogique [Document]

Il a également appelé ces instances à rassurer les familles d’élèves souhaitant bénéficier de l’enseignement présentiel, que le ministère mettra en place toutes les mesures préventives afin d’assurer la scolarisation des élèves dans de bonnes conditions et que les établissements scolaires seront prêts à accueillir les élèves dans les meilleures conditions.

Avec MAP

 
Article précédent

Les assureurs reportent l’entrée en vigueur de la modification de la franchise tierce auto

Article suivant

Tanger Med se hisse au 35ème rang mondial des ports à conteneurs en 2019