Tourisme

120.000 marocains se sont rendus en Turquie cette année

Récemment, la Turquie, sans visa, est devenue une destination privilégiée des Marocains qui, payant très cher pour des destinations locales sans pour autant en être satisfaits, se réorientent au-delà des frontières.


Selon des chiffres attribués au ministère du Tourisme et de la Culture turc, publiés par L’Economiste, ils étaient 120.000 Marocains à visiter la Turquie, à fin juillet 2019.

Le Maghreb est le premier marché émetteur de touristes pour la Turquie. Les Marocains sont les 3es visiteurs parmi les touristes en provenance d’Afrique, derrière les Algériens (161.000) et les Libyens (137.000). La grande majorité des touristes en provenance d’Afrique viennent de l’Afrique du Nord.

Les statistiques du ministère turc du Tourisme font en effet état d’une hausse vertigineuse du nombre de Marocains qui ont visité le pays d’Atatürk, avec 176.538 personnes en 2018 contre seulement 13.789 en 2003. Par conséquent, les frais de voyage ont atteint près de 19 milliards de dirhams en devises au titre de l’année 2018, contre 9% en 2017, dépassant ainsi les recettes touristiques en devises engrangées par le Maroc (+1 MMDH).

A noter que les Marocains ont la possibilité d’entrer dans 61 pays sans visa ou avec visa à l’arrivée. A titre d’exemple, les Marocains peuvent se rendre en Turquie, Corée du Sud, Indonésie, Hong Kong, Malaisie, Sri Lanka, Brésil, à l’Equateur, Bolivie, Iran, Liban ou encore en Jordanie.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Dakhla : le Beach Business rassemble plus de 300 entrepreneurs kitesurfeurs

Article suivant

La SFI apporte plus d’un milliard de dirhams à Casa Transport