Enseignement supérieur

20 millions de DH pour la construction de la future ENCG Beni Mellal

Décidément, le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ne perd pas son temps en ce début d’année.


Aussitôt annoncé en novembre dernier, le projet d’ouverture d’une nouvelle Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) à Beni Mellal est déjà sur les rails. En effet, le département chapeauté par Khalid Sammadi (Secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique), vient de lancer un appel d’offres ouvert pour la sélection du maître d’œuvre de la construction du onzième site au Maroc du groupe public ENCG, spécialisé dans les études de Commerce et de Gestion. Le budget estimatif du projet est d’un peu plus de 20 millions de DH (hors aménagements, mobiliers et équipements).

La future ENCG viendra étoffer l’offre des études supérieures à Beni Mellal (une ville de plus de 200.000 habitants), pour l’instant limitée aux facultés publiques relevant de l’Université Sultan Moulay Slimane. Son inauguration, prévue à fin 2020, fera également le bonheur d’une bonne partie des 2,5 millions d’habitants de la région Béni Mellal-Khénifra (une des 12 régions marocaines créées par le découpage territorial de 2015),qui ne peuvent actuellement que se rabattre sur les deux sites ENCG les plus « proches » (à savoir Marrakech ou Settat).

L’ENCG Beni Mellal viendra également compléter le maillage à travers le royaume du groupe ENCG (leader marocain des business school) et qui est composé des sites de Casablanca, Rabat, Marrakech, Settat (site historique par où l’aventure est partie), Kénitra, Tanger, Agadir, El Jadida, Oujda, Fès et Dakhla (le dernier né en 2016).   

Rappelons que la Commission nationale de Coordination de l’Enseignement supérieur a approuvé, le 7 novembre, la création de sept nouveaux établissements d’enseignement supérieur (outre ENCG Beni Mellal), à savoir : 4 écoles supérieures d’éducation et de formation à Oujda, El Jadida, Beni Mellal et Settat, l’Ecole Nationale de Chimie à Kénitra, la Faculté de commerce et de gestion à Béni Mellal qui relèvera de l’Université Sultan Moulay Slimane et la Faculté multidisciplinaire.

 
Article précédent

Renseignement financier : ce que révèle le rapport

Article suivant

CAF, CIO et FIFA ont du souci à se faire