Société

21 personnes arrêtées pour trafic international d’Iphones au Maroc

Les services sécuritaires marocains ont procédé à l’arrestation de 21 individus, suite au démantèlement d’un large réseau international de trafic de téléphones portables, d’ordinateurs, de tablettes, d’ardoises numériques et d’autres accessoires électroniques.


Ces téléphones portables étaient destinés à la vente, notamment à Derb Ghallef, après falsification des numéros de série et l’emballage des appareils.

Après la neutralisation de ce réseau de trafic international, il a été procédé à la saisie de 2.496 téléphones portables, 51 montres à main, 7 ordinateurs portables, 18 tablettes et d’autres accessoires, ainsi que 4 voitures.  De même, une somme de 931.870 dirhams a été saisie chez les personnes interpellées. Ces équipements électroniques ont été illégalement introduits au Maroc à partir de l’Espagne.

Lire aussi |Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l’Algérie et l’Egypte

Ce réseau de trafic international, a été neutralisé par les services de sécurité sur la base d’informations précises fournies par la direction générale de surveillance du territoire (DST).

Rappelons que cette enquête a démarré le 8 février dernier suite à la saisie, au port de Tanger Med, d’une importante quantité de téléphones de dernière génération, d’une valeur de 6 millions de dirhams. 

Lire aussi |Votre e-magazine Challenge du vendredi 5 mars 2021

 
Article précédent

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du vendredi 5 mars 2021

Article suivant

Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique