AgendaTourisme

23e édition du salon ATM : Le Maroc défend ses atouts à Dubai

Le Maroc participera à la 23ème édition du salon Arabian Travel Market (ATM), un événement dédié aux voyages et au tourisme, qui se tiendra du 25 au 28 avril aux Émirats Arabes Unis sous le thème « le Tourisme de famille », selon le ministère du Tourisme.  Cette manifestation sera l’occasion pour le Maroc de promouvoir ses atouts touristiques et hôteliers auprès des investisseurs et de consolider ses parts de marché dans les pays du Golfe et au Moyen-Orient.


La participation à ce salon a pour objectif de renforcer la visibilité de la destination-Maroc et son positionnement dans les pays du Golfe qui sont parmi les marchés à forte valeur ajoutée.En effet, le marché touristique du Moyen Orient est un marché prometteur avec un flux de voyageurs de 51 millions touristes en 2014, et un taux annuel moyen de croissance de 4,7 % de 2005 à 2014, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Le Maroc ambitionne de se positionner fortement dans ce marché et vise la réalisation d’un taux de croissance de 10 % en 2016 pour drainer un flux de 224.200 en provenance de ce marché, contre 198.229 enregistrés en 2015. « L’enjeu (de cette participation) est de développer l’axe de Dubaï qui représente un marché à fort potentiel pour le Maroc et également de mettre en valeur le Royaume comme une destination sûre qui offre un produit diversifié, notamment des enseignes hôtelières mondialement reconnues, une qualité de service, des niches à haute valeur telles que le golf, le MICE, le shopping et la culture comme segments », explique le ministère du tourisme.

Ce salon, qui connaîtra la participation de plus de 2.700 exposants dont notamment les tours-opérateurs, transporteurs et hôteliers et accueillera près de 21.000 visiteurs de 157 pays, constitue un événement international d’envergure et une plateforme professionnelle pour l’industrie du tourisme au Moyen-Orient.

 
Article précédent

IAM : Résultats trimestriels en hausse, soutenus par l'activité en Afrique

Article suivant

Réaction du Maroc au Rapport de Ban Ki-moon sur le Sahara marocain