Agriculture

250 MDH pour mettre en orbite le Registre National Agricole

Le Registre National Agricole est sur les rails. Cet ambitieux projet, estimé à 250 millions de DH, se veut innovant et structurant car il devrait révolutionner la statistique agricole au Maroc ainsi que l’utilisation qui en sera faite.


 

 «Notre département est porteur d’un projet innovant et structurant qui va révolutionner la statistique agricole au Maroc et l’utilisation qui en sera faite. Il s’agit de la création du Registre National Agricole», a déclaré Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, qui intervenait à l’ouverture d’une conférence scientifique internationale organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, mardi 20 octobre à Rabat, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Statistique.

Le projet est fondé sur quatre axes, à savoir une logique statistique, au centre de ce projet qui pourrait être comparé à l’opération de recensement; une logique de pilotage des politiques publiques; une logique d’évaluation des performances du secteur agricole et une logique de ciblage des aides et interventions publiques. «Sur le plan opérationnel, notre ambition est de faire du futur Registre un référentiel de traçabilité des produits agricoles, de conseil agricole et de protection du domaine agricole, mais également de disposer de bases statistiques en vue de reconnaitre et réglementer à l’avenir le métier d’agriculteur. L’enveloppe de ce projet est estimée à près de 250 millions DH», a tenu à préciser le ministre.

 

 
Article précédent

La CNSS améliore ses prestations

Article suivant

Le feuilleton Uber-Wilaya de Casablanca se poursuit