Logistique

3M fait de Tanger son hub régional

3M s’apprête à fêter ses 20 ans d’existence au Maroc. Et pour marquer le coup, le groupe, spécialisé dans l’industrie électronique et fournisseur de solutions aux fabricants, compte mettre en place une zone logistique à Tanger.


Ippocratis Vrohidis, Vice-président de la région Moyen-Orient et Afrique,

 Tanger confirme une nouvelle fois son positionnement en tant que plateforme la logistique d’envergure dans le continent africain. En effet, le groupe 3M, qui ambitionne de développer ses activités en Afrique, a opté pour la capitale du détroit pour la mise en place de son hub régional.

La plateforme qui sera opérationnelle dès la fin de cette année 2015, constitue pour Ippocratis Vrohidis, Vice-président de la région Moyen-Orient et Afrique, la meilleure approche pour satisfaire les clients basés en Afrique et améliorer les services logistiques offerts.  A ce titre, il n’a pas manqué d’énumérer les avantages qu’offre la ville de Tanger pour 3M, évoquant notamment la facilité de transport et de livraison vers les pays de la région. Et de poursuivre : « le Maroc, même s’il ne représente que 1 % de notre chiffre d’affaires, reste le principal hub pour la zone Afrique du nord et Afrique francophone. Cette plateforme devrait accompagner le développement des activités du groupe dans des secteurs différents comme les mines, la santé, l’automobile ou encore les infrastructures ».
 
Au-delà de la position géographique, Ippocratis Vrohidis se réjouit des facilités qui leur ont été offertes par l’Etat marocain. « Nous avons été agréablement surpris par la volonté de l’Etat quant à la facilitation des formalités administratives », confie-t-il.
 
Certes le marché africain reste marginal pour 3M, mais il faut croire que les opportunités à saisir sont importantes, d’où ces ambitions régionales du groupe, présent par ailleurs dans 78 pays à travers le monde. Selon son management, un investissement industriel n’est pas à exclure dans les prochaines années, toujours à Tanger. 
Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Arnaud Le Foll : « Total Maroc peut vivre sans la Samir »

Article suivant

Addoha : Des résultats conformes au « plan génération cash »