Aéronautique

4 premiers écosystèmes lancés !


Comme nous l’avions annoncé, le Maroc a lancé hier ses quatre premiers écosystèmes aéronautiques, dans le cadre du plan d’accélération industrielle 2014-2020. La cérémonie a été présidée à Rabat par le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, en présence du ministre de l’Economie et des Finances Mohamed Boussaid. Ces écosystèmes concernent les filières de l’Assemblage, du Système électrique-câblage et harnais (EWIS), de l’Entretien-réparation & révision (MRO) et de l’Ingénierie. Globalement, ces écosystèmes contribueront d’ici 2020 à créer 23 000 nouveaux emplois, soit le triple de l’effectif actuel. Au bout des 5 prochaines années, le département de l’Industrie entend également doubler le chiffre d’affaires à l’export pour le porter à 16 milliards de DH, atteindre un taux d’intégration local de 35% et drainer plus de 100 nouveaux acteurs. Les engagements du ministère de l’Industrie portent sur la garantie de 97 hectares de foncier locatif, dont 63 ha à Casablanca-Nouaceur, 19,5 ha à Tanger et 14,5 ha dans d’autres régions du royaume. Les autres engagements du département d’Elalamy portent sur la formation des ressources humaines, l’appui à l’investissement, les mesures de soutien spécifiques, ainsi que les mesures d’amélioration de la compétitivité. Un accent particulier sera mis sur les entreprises des écosystèmes et les deux contrats de performance signés à l’occasion, impliquant de la part du Groupement des industries marocaines de l’aéronautique et du spatial (GIMAS) la sensibilisation des industriels quant à l’opportunité d’intégrer en plus grand nombre les écosystèmes du secteur. Le Groupement devra également accompagner le développement d’une Supply Chain aéronautique performante et compétitivité, ainsi que 20 porteurs de projets et TPME sur la période 2015-2020.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Les poids lourds passeront à la caisse !

Article suivant

La filière tient son contrat de performance