E-commerce

400.000 tonnes de CO₂ évitées grâce à Avito

Vendre et acheter des produits d’occasion contribuent à l’économie circulaire et à la protection de l’environnement. C’est ce que démontre l’étude « Second Hand Effect » qui permet de mesurer chaque année l’impact des transactions effectuée via Avito sur l’environnement.


Avito, qui a soufflé sa cinquième bougie, contribue au quotidien à favoriser une consommation responsable et joue un rôle majeur dans l’économie circulaire du royaume. Chaque mois, près de 6 millions de marocains échangent des produits d’occasion à recycler, réparer ou à transformer. Sans avoir forcément conscience de l’ampleur de leur démarche, ils contribuent ainsi à réduire l’empreinte environnementale de façon efficace comme l’attestent aujourd’hui les résultats de l’étude Second Hand Effect, du groupe norvégien Schibsted Media Group, maison-mère de Avito.

Celle-ci, menée par un cabinet indépendant pour le groupe Schibsted auprès de 8 de ces sites, permet de démontrer concrètement que ce mode de consommation est vertueux. Non seulement il bénéficie à la planète en économisant des millions de tonnes de CO₂, mais il contribue à l’économie réelle en permettant d’accéder à certains biens tout en créant du lien social. En 2016, les utilisateurs de Avito ont permis d’économiser 400.000 tonnes de CO₂ au Maroc ; l’équivalent de près de 3 mois sans circulation de véhicule à Madrid ou 470.000 vols aller/retour entre Casablanca et New-York. Dans ce sens, en 2016, la catégorie « Véhicule » est celle qui a permis d’économiser le plus de gaz à effet de serre avec 348.000 tonnes de CO₂ évitées, illustrant le caractère extrêmement énergivore de la production de véhicules en tout genre. La catégorie « Informatique et Multimédia » arrive quant à elle en seconde position avec plus de 44.000 tonnes de CO₂ économisées.

Avito Second Hand Effect 2

Pour rappel, depuis sa première édition en 2013, le rapport « The Second Hand Effect » démontre chaque année les bienfaits du marché de l’occasion sur l’environnement. L’étude permet à Schibsted Media Group de proposer des rapports similaires dans 8 pays à travers 8 sites du groupe : Blocket (Suède), Finn (Norvège), Tori (Finlande) Leboncoin (France), Jófogás (Hongrie), Subito (Italie), Vibbo (Espagne) et Avito (Maroc). Au total, les sites de Schibsted Media Group, qui réunissent plus de 60 millions d’utilisateurs chaque mois, ont permis d’économiser plus de 16,3 millions de CO₂ en 2016.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

L'éco-cité Zenata ambitionne de créer 100.000 emplois

Article suivant

Marriott ouvre son premier hôtel 5 étoiles au Maroc