Régions

411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional

Le gouvernement a dévoilé ses projets pour renforcer le développement des régions. Selon le Chef du Gouvernement, Saâd-Eddine El Otmani, le coût global des plans de développement régional s’élève à 411 milliards de DH.


« Le gouvernement œuvre étroitement avec les Régions pour accélérer l’élaboration des plans de développement régional, en tenant compte des potentialités naturelles dont dispose chaque région », a-t-il déclaré le 22 juillet en réponse à une question centrale sur « Les programmes régionaux dans le domaine de développement », lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants.

« Ces plans, qui définissent la programmation des projets de développement à dimension régionale sur six ans, contribueront efficacement au développement des infrastructures et des équipements sociaux, ainsi qu’à l’amélioration de l’attractivité des régions et la création d’emplois », a-t-il poursuivi.

Rappelons que conformément aux dispositions de l’article 83 de la loi organique 111-14 relative aux Régions, dix conseils régionaux ont adopté leurs programmes de développement en 2017, avant leur validation par le ministère de l’Intérieur en juin 2018. Notons que les programmes de développement d’autres régions (Guelmim-Oued Noun et Darâa-Tafilalet) sont en cours d’élaboration.

Le Chef de l’Exécutif a aussi fait remarquer qu’afin de traduire les programmes de développement régional en contrats entre l’État et les régions, le gouvernement a adopté une approche participative fondée sur la consultation et la négociation concernant les priorités communes et les moyens de les mettre en œuvre en mobilisant et valorisant toutes les ressources disponibles à travers des réunions consultatives.

En ce qui concerne la mise en oeuvre des projets prioritaires, Saâd-Eddine Otmani a fait savoir que 454 programmes et projets prioritaires ont été retenus pour la période 2019-2021, qui feront l’objet d’un contrat avec l’État. Il a expliqué que les ressources financières à mobiliser par l’ensemble des partenaires s’élève à 109,06 milliards de DH, répartis entre les conseils régionaux (29,87 milliards de DH), les départements ministériels (42,56 milliards de DH), les institutions publiques (9,06 milliards de DH) et les collectivités territoriales (1,14 milliard de DH), outre des contributions de 29,01 MMDH de l’Initiative nationale pour le développement humain, du Fonds marocain de développement touristique, du Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles, des chambres professionnelles et des établissements universitaires.

Notons aussi le gouvernement poursuivra la mise en place du programme de réduction des disparités territoriales et sociales dans le monde rural sur une période de 7 ans (2017-2023), pour une enveloppe budgétaire de 50 milliards DH, financée par le Fonds de développement rural pour un montant de 23,30 milliards, les conseils régionaux (20 milliards), l’INDH (4 milliards) et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (2,56 milliards).

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Distribution automobile : Comicom rafle la carte Mahindra  

Article suivant

Le groupe AKWA débarque au Cameroun