Banques

4500 talents africains ont pris part au colloque de Attijariwafa bank

Le groupe Attijariwafa bank a organisé la première édition du colloque digital « Talents Africains » les 26 et 27 octobre 2020 à Casablanca.


Présidé par Mohamed El Kettani, Président du groupe Attijariwafa bank, et initié par le département Capital Humain du Groupe, cette édition sous le thème « Le Développement des Talents Africains, un Enjeu Majeur pour la Transformation du Continent » vise à créer les conditions d’une synergie constructive et une dynamique auprès des talents seniors, experts métiers et cadres dirigeants à l’échelle internationale et continentale.

Lire aussi | PLF : un exercice inutile ?

Cet événement a constitué un espace dynamique d’échanges et de partage d’expérience inédite avec la participation de plus de 4500 talents africains représentant plusieurs pays et établis dans plusieurs continents. 5 conférences et une table ronde animées par des membres du Top management du groupe Attijariwafa bank et par des personnalités de notoriété publique, du monde diplomatique, économique, financier et social ont permis aux participants de débattre pendant les 2 jours du devenir de la jeunesse africaine et du talent africain au service d’une Afrique qui croit en son avenir. L’accent a été mis aussi sur l’échange avec les talents seniors à travers des espaces dédiés à des lignes de métiers spécifiques qui, chacune a été représentée par les managers du Groupe au Maroc et leurs homologues au niveau des filiales en Afrique. L’objectif étant de mettre en contact les équipes du Groupe et des profils à très haut potentiel dans le cadre d’un registre orienté vers le partage, l’échange et le Networking. Donnant le coup d’envoi de cette première édition, Mohamed El Kettani a d’abord rappelé le discours de SM le Roi Mohammed VI devant l’Union africaine en janvier 2017 avant de souligner : « Notre conviction dans les capacités infinies de notre continent, ses potentialités, mais aussi notre devoir de responsabilité en tant qu’opérateur économique. Ensemble, réaffirmons notre croyance en notre Afrique, œuvrons pour sa prospérité et investissons dans notre capital humain ». Et d’ajouter : « La signature de notre Groupe est « Croire en vous », aujourd’hui je suis fier de vous dire que nous croyons en vous. Nous croyons en le potentiel de la jeunesse africaine et en notre capacité à construire une Afrique qui avance ».

Lire aussi | L’ONMT énumère les principaux défis à relever

Dans son allocution d’ouverture, Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’étranger, a souligné que : « ces talents, il va falloir apprendre à les dénicher, à les former et aussi à les protéger parce que la croissance de demain aura besoin de leur savoir-faire créateur. Cette croissance va consommer beaucoup de compétences, et nous risquons de faire face à une pénurie de talents, voire même à une guerre de talents ».

A travers ce colloque, le groupe Attijariwafa bank renouvelle son engagement à accompagner de manière pérenne les talents au niveau du continent, et poser les jalons d’une relance post-crise où les compétences africaines seront à l’honneur.

 
Article précédent

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mardi 27 octobre

Article suivant

Laâyoune : les Émirats arabes unis vont installer leur consulat