Dossier

50 femmes qui comptent : Hiba Zahoui, Directrice de la Supervision bancaire de Bank Al-Maghrib

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Hiba Zahoui, Directrice de la Supervision bancaire de Bank Al-Maghrib.


Lauréate de l’école Mohammadia d’Ingénieurs (Option Génie Industriel-Promotion 1996), Hiba Zahoui a entamé sa carrière professionnelle dans le conseil en ingénierie financière et en évaluation d’entreprises au sein du cabinet PricewaterhouseCoopers, où elle évoluera jusqu’à occuper le poste de manager. Après 8 ans en cabinet, elle rejoint Bank Al-Maghrib où elle prendra en charge la surveillance permanente des banques d’importance systémique avant de coiffer les activités de contrôle permanent et sur place des établissements de crédit.

Lire aussi | 50 femmes qui comptent : Malika Youssoufine, Directrice Ressources Humaines, RSE & Communication de LafargeHolcim Maroc

En 2017, elle est nommée à la tête de la Direction de la Supervision Bancaire, Direction en charge de la régulation du secteur bancaire et de la protection des déposants. « Bien que des avancées aient été réalisées en direction des droits des femmes dans notre pays, il reste encore beaucoup à faire pour observer les effets des réformes en pratique. Or, le progrès et le développement socio-économique passent nécessairement par une émancipation et un épanouissement de la femme », remarque-t-elle. « En représentant la moitié de la population, la femme doit tendre à jouer un rôle à part entière avec l’homme dans les politiques publiques, en entreprise et dans la vie socio-culturelle de la communauté. Elle est d’ailleurs à même d’y apporter beaucoup d’humanisme tout en étant porteuse de changement pour l’intérêt général », poursuit Hiba Zahoui. Elle fait d’ailleurs observer qu’à la Banque Centrale, la politique de la parité est déjà bien ancrée à tous les niveaux et qu’en tant que régulateur, le genre est également une priorité pour  Bank Al-Maghrib dans le cadre de la stratégie de l’inclusion financière, ainsi que dans la gouvernance du secteur financier. Pour rappel, Hiba Zahoui est titulaire d’un baccalauréat scientifique au Lycée Lyautey à Casablanca. Outre son diplôme de l’EMI, elle possède également un DESS de gestion et administration d’entreprises et le diplôme d’expertise comptable français.

Lire aussi | BMCI accélère sa stratégie transformation digitale

Le progrès et le développement socio-économique passent nécessairement par une émancipation et un épanouissement de la femme. 

 
Article précédent

Crédit Agricole du Maroc : nouveau produit de trésorerie

Article suivant

Covid-19 : la responsabilité des individus