Dossier

50 femmes qui comptent : Mouna Mellah, Directrice des Affaires sociales & Développement Durable chez Maroc Telecom

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Mouna Mellah, Directrice des Affaires sociales & Développement Durable chez Maroc Telecom.


Avec un DEA en Intelligence Artificielle et un Doctorat en Automatique et informatique industrielle, Mouna Mellah a presque naturellement démarré son expérience professionnelle dans l’enseignement et la recherche, à l’Université des Sciences et Techniques de Montpellier. Assez rapidement, elle décide de rentrer travailler pour son pays et rejoint Maroc Telecom où elle occupe un poste de directeur depuis 19 ans. Elle a complété sa formation par un « Executive MBA program » de l’INSEAD et a dirigé différentes directions chez Maroc Telecom dans des domaines variés : la qualité et l’organisation, les ressources humaines, l’information, le développement durable, les affaires sociales. Elle a piloté avec succès plusieurs grands projets transverses dont la démarche qualité, la mise en conformité à la loi Sarbannes Oxley, la lutte contre le tabac, etc. Elle a aussi conduit des projets plus orientés sur les salariés de son entreprise comme des évènements culturels ou sportifs.

Lire aussi | Innovation sociale : la Fondation Abdelkader Bensalah poursuit ses efforts de promotion

Pour Mouna Mellah, la situation des Femmes au Maroc a évolué ces 20 dernières années ; celles-ci ont vu leurs droits améliorés, notamment avec la révision de la Moudawana. « Les femmes marocaines sont aussi de plus en plus nombreuses à embrasser des études supérieures et investissent les grandes universités et écoles qu’elles soient techniques, de commerce ou de management. Sur le plan du travail, les femmes sont aujourd’hui présentes dans tous les secteurs et ont réussi à accéder à quasiment tous les métiers, y compris ceux qui étaient traditionnellement réservés aux hommes », dit-elle. Elle en donne pour preuve, son parcours au sein de Maroc Telecom, où elle considère que toutes les conditions étaient réunies pour favoriser l’épanouissement professionnel et personnel de la femme au travail. 

Le changement est bien amorcé, il faut maintenant persévérer sur cette voie pour gommer définitivement et complètement les inégalités ! Les femmes doivent avoir les mêmes droits que les hommes ; et dans la pratique, elles doivent pouvoir jouir pleinement de ces droits.

 
Article précédent

50 femmes qui comptent : Najat Mokhtar, Directrice générale adjointe de l’Agence internationale de l’énergie atomique

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM