Dossier

50 femmes qui comptent : Nouzha Bouchareb, Ministre de l’Aménagement du Territoire National de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Nouzha Bouchareb, Ministre de l’Aménagement du Territoire National de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville.


Nommée le 9 octobre 2019 au poste de Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Nouzha Bouchareb fait partie des ministres les plus actifs du gouvernement. Logements sociaux, amélioration du cadre de vie des Marocains, habitats menaçant ruine… elle est sur des dossiers chauds qui touchent directement le quotidien des citoyens.

Nouzha Bouchareb ne ménage d’ailleurs aucun effort pour faire avancer ces différents dossiers. Titulaire d’un Doctorat de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs, spécialité Environnement et Développement Territorial, elle est également lauréate de l’ISCAE, de l’Université Mohammed V (spécialité Gestion des Ressources en Eau) et elle est diplômée de l’Académie de « Leadership » Allemande (Gestion Publique et Leadership).

Lire aussi |50 femmes qui comptent : Selma Meryem Benslimane, Directrice Qualité & Sécurité de l’Information chez Maroc Telecom

Avant sa nomination, elle a occupé plusieurs postes en tant que Directrice Générale d’un groupement de sociétés spécialisé en Consulting et Ingénierie, consultante, pour la réalisation de plusieurs études stratégiques et programmes de développement sectoriels, pour le compte de nombreuses administrations ministérielles et également Experte consultante dans le domaine du  Développement Durable, la Lutte contre la Pollution, la Gestion et la Valorisation  des Ressources en Eau et les Changements Climatiques, auprès de plusieurs institutions et ONG internationales. Elle est aussi Vice-présidente du Conseil Scientifique de la Maison Méditerranéenne du Climat (MMC), Présidente du Réseau « Connecting Group International », un réseau œuvrant pour le renforcement du pouvoir des femmes dans les institutions.

Et sur le plan politique, Nouzha Bouchareb est membre du Bureau Politique du parti du Mouvement Populaire et aussi Présidente de l’Organisation de la « FEMME HARAKIE ». Par rapport à l’évolution du statut de la femme dans la société marocaine, la Ministre constate que des avancées considérables ont été réalisées en matière de réduction des inégalités de genre. «Les trois derniers projets de lois organiques adoptés par le Conseil des ministres ont apporté de nouvelles réformes améliorant la participation effective de la femme dans la gestion de la chose publique et bien évidemment, dans le développement socio-économique en général. Des réformes pareilles définissent les jalons d’un chemin à parcourir et posent les soubassements d’une feuille de route à moyen et long terme », assure la Ministre. 

Lire aussi |50 femmes qui comptent : Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement (France)

La volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’Assiste, à rendre justice à la femme marocaine se traduit par les réformes apportées sur le plan législatif, réglementaire et au niveau des différents programmes et projets.

 
Article précédent

Coronavirus : le vaccin Pfizer efficace contre le variant brésilien [Étude]

Article suivant

Maroc Telecom : fin des travaux de maintenance préventive opérés sur le câble sous-marin Atlas Offshore