Dossier

50 femmes qui comptent : Rajaa Mekouar, fondatrice de Calista Direct Investors

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Rajaa Mekouar Fondatrice de Calista Direct Investors / Investisseuse en Private Equity et Venture Capital.


Rajaa Mekouar est une des rares femmes marocaines à s’être fait une place au soleil dans le métier de Private Equity (ou capital-investissement) où la parité est loin d’être une norme, y compris en Europe où elle a brillé aussi bien en Allemagne, au Royaume Uni avant de s’installer en 2015 au Luxembourg. Et pourtant, selon cette native de Casablanca en 1974, “le métier d’investissement en Private Equity a ceci de particulier qu’il exige de la passion, de la patience et la combinaison du sens humain, tout autant que financier. Il est donc destiné aux femmes qui devraient être de plus en plus nombreuses à rejoindre nos rangs.”

Lire aussi | Air France lancera une nouvelle liaison reliant Tanger à Paris-Charles de Gaulle dès juin

Ce que Rajaa Mekouar fait depuis 18 ans, d’abord à Londres et actuellement au Luxembourg où elle dirige la branche Private equity de Converginvest Management. Un passage qui a lui déjà valu d’être classée parmi les 100 Femmes Dirigeantes les plus influentes du Grand-Duché de Luxembourg. Elle est aussi très active dans la corporation de son métier comme en témoigne son mandat de Présidente et CEO de la LPEA, l’association qui représente les intérêts des acteurs du Private Equity au Luxembourg et ses initiatives à succès comme la LPEA Insights Conference, le Single Family Office Club et la plateforme PE4Women. En 2008, Rajaa Mekouar a également lancé sa première activité au Maroc, Maera Capital, une boutique de conseil aux entreprises et de structuration de deal. Un jour, elle reviendra peut être à sa terre natale pour y accompagner le développement du capital investissement !

Lire aussi | Biens immobiliers espagnols : les Marocains sont devenus les acheteurs étrangers les plus actifs en 2020

Le métier d’investissement en Private Equity a ceci de particulier, qu’il exige de la passion, de la patience et la combinaison du sens humain tout autant que financier. Il est donc tout destiné aux femmes qui devraient être de plus en plus nombreuses à rejoindre nos rangs 

 
Article précédent

Replay. L’émission « Ach Waqe3 » du mercredi 24 mars 2021

Article suivant

Peugeot Golf Tour : un tournoi de belle facture