Dossier

50 femmes qui comptent : Saadia Slaoui Bennani, PDG de Valyans

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gente féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Saadia Slaoui Bennani, PDG de Valyans.


Son parcours professionnel témoigne, en effet, de son dynamisme et de sa détermination. Car pour arriver là où elle est aujourd’hui, il a fallu une détermination à toute épreuve. Saadia Slaoui Bennani est une associée historique de Valyans Consulting qu’elle a intégré comme consultante senior, manager, directeur associé puis directeur général délégué avant de devenir présidente- directrice générale depuis janvier 2018. Elle est accompagnée dans ses nouvelles fonctions par un collège de sept directeurs associés qui l’assistent au sein du groupe de prestation, à l’empreinte panafricaine, œuvrant dans les domaines du conseil stratégique, du corporate finance et de l’intelligence économique.

Lire aussi| Fermeture de la frontière avec l’Espagne et la France : une mesure exceptionnelle de la RAM

Saadia Slaoui Bennani, diplômée de l’ESSEC, est une spécialiste du secteur du conseil africain. Elle compte à son actif plusieurs projets que ce soit dans l’industrie, le BTP, l’énergie ou encore la banque, et ce depuis 17 ans. Elle préside également l’Association Al Ikram-Fondation Valyans, association reconnue d’utilité publique œuvrant en faveur de l’éducation et l’insertion professionnelle des populations défavorisées. Très active, Saadia Slaoui Bennani a participé à l’élaboration de plans stratégiques de grandes entreprises et de certaines stratégies sectorielles. Ex-présidente de la Commission Stratégie de la CGEM, elle est actuellement présidente de la Commission Entreprise Responsable et Citoyenne de l’organisation patronale. En décembre 2019, elle a été nommée par SM le Roi Mohammed VI membre de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement. Pour la PDG de Valyans Consulting, le Maroc n’a pas encore pris conscience du rôle capital que peut jouer la femme dans le développement du Royaume. «Aujourd’hui, au Maroc, l’entrepreneuriat féminin se situe entre 10 et 12 %, et la part des femmes dirigeantes d’entreprise oscille entre 3 % et 17 % selon le secteur d’activité, les sociétés cotées comptent 15 % de femmes administratrices… Quels que soient les chiffres que nous trouvons, ils démontrent que la société n’a pas encore pris conscience de l’importance du rôle de la femme dans le développement économique, et c’est un énorme manque à gagner pour notre pays !» déplore-t-elle.

Lire aussi| 50 femmes qui comptent : Fatima Zahra Salim Elqalb, Directrice des ressources humaines et communication de La Marocaine Vie

« Que de jeunes filles, brillamment diplômées, se ferment la porte d’une vie professionnelle ambitieuse, pour des raisons familiales ou sociales ou parce qu’elles croient que ce n’est pas fait pour elles », poursuit-elle. Toutefois, elle remarque qu’il y a du progrès d’une décennie à une autre. « Si vous me demandez de me projeter, je vous dirai que le développement du Maroc de demain passe par la pleine utilisation de son Capital Humain, et par conséquent par le fait que les femmes jouent pleinement leur rôle dans le développement politique, économique et social. Le Maroc de demain sera féminin. Nous avons énormément de chantiers devant nous, nous devons nous y atteler ensemble. Le Maroc ne peut se permettre de voir la moitié de sa population active mise de côté», soutient Saadia Slaoui Bennani. 

Le Maroc ne peut se permettre de voir la moitié de sa population active mise de côté.

 
Article précédent

Saâd Dalil, nouveau Directeur commercial et marketing ciment de LafargeHolcim Maroc

Article suivant

50 femmes qui comptent : Nadia Tazi, Directrice SI de Renault Maroc