Dossier

50 femmes qui comptent : Selma Meryem Benslimane, Directrice Qualité & Sécurité de l’Information chez Maroc Telecom

Pour nous, il ne s’agit pas de célébrer la journée de la femme, comme un cadeau annuel fait à la gent féminine. C’est plutôt l’occasion de faire le point sur un combat essentiel, celui de l’émancipation de la moitié de la population et l’évaluation de son apport aux transformations sociales, ce que l’on appelle communément développement et qui ne se résume pas aux quantifications économiques. Pour cela, nous avons choisi de mettre en avant un riche panel, à travers ces portraits représentatifs de cette génération de femmes qui s’assument. Un portrait à découvrir : Selma Meryem Benslimane, Directrice Qualité & Sécurité de l’Information chez Maroc Telecom.


Experte internationale en création des réseaux d’accompagnement des petites et moyennes entreprises, Selma Meryem Benslimane a dirigé et restructuré de nombreuses entreprises dans les domaines de l’agro-industriel, du transport et de l’immobilier.

Elle est directrice Qualité et Sécurité de l’Information au sein de Maroc Telecom depuis une douzaine d’années. Au niveau du Groupe et sur le continent africain, elle a à son actif plusieurs certifications (ISO 9001 et ISO 27001). 

Lire aussi |50 femmes qui comptent : Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement (France)

Aujourd’hui, Selma Meryem Benslimane relève toujours les défis de la sécurité de l’information et ceux de la gestion des risques des actifs informationnels. Elle est convaincue que ce perpétuel challenge n’a pu être gagné qu’à travers l’engagement de l’ensemble du personnel de Maroc Telecom.  Elle en veut pour exemple la mise en place de nouveaux processus pour la digitalisation et la cyber-sécurité.

L’aspect transversal de son métier demeure un atout essentiel dans sa démarche opérationnelle et privilégie l’aspect collaboration avec la gente masculine au sein de l’entreprise. «Dans le milieu professionnel, les femmes ont plusieurs acquis certes, mais butent encore trop souvent sur ces «fameux» plafonds de verre…. Il est nécessaire qu’elles en prennent conscience et réagissent solidairement ! 

Pour ce qui est de la femme marocaine, c’est une perle si l’on veut vraiment la voir briller…», estime-t-elle. 

Lire aussi | 50 femmes qui comptent : Mouna Bennani, Architecte

Dans le milieu professionnel, les femmes ont plusieurs acquis certes, mais butent encore trop souvent sur ces «fameux» plafonds de verre…. Il est nécessaire qu’elles en prennent conscience et réagissent solidairement ! … 

 
Article précédent

50 femmes qui comptent : Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement (France)

Article suivant

Rokote Laboratories Finland se rapproche du lancement sur le marché de son vaccin nasal contre le covid-19