BanquesNon classé

Bank Al-Maghrib traque les chèques sans provisions


 

Une circulaire de Bank Al-Maghrib (BAM) a été publiée au Bulletin officiel du 20 août pour permettre aux entreprises de mieux apprécier le risque lié à un chèque. Désormais, toutes les données sur  les personnes titulaires d’un compte bancaire seront recensés par BAM.

Face à la recrudescence des chèques sans provision, Bank Al-Maghrib a mis en place une circulaire fixant les données que les banques doivent lui communiquer sur toute personne titulaire d’un compte bancaire. Le but de cette circulaire, publiée au Bulletin officiel du 20 août, est de recenser tous les comptes bancaires ouverts auprès des établissements de crédit.  Elle précise que le service de centralisation des chèques irréguliers, relevant de BAM, mettra à la disposition des entreprises toutes les informations nécessaires pour leur permettre de vérifier si le chèque a été émis sur un compte clôturé, frappé d’indisponibilité ou sur un compte d’une personne interdite d’émettre des chèques. Les entreprises pourront également vérifier si l’émetteur du chèque a fait l’objet d’une opposition de perte, vol ou utilisation frauduleuse ou falsification.

 

                                                                 Les fraudeurs identifiés 

La circulaire de Bank Al-Maghrib devrait permettre d’aider  les entreprises, surtout les PME qui subissent les dégâts causés par les chèques en bois, comme l’explique à Challenge.ma Othmane Bensaila, analyste financier chez CDMC. Les impayés affectent en effet la trésorerie de l’entreprise qui peut à son tour contaminer ses fournisseurs. Cela pousse d’ailleurs les entreprises, surtout les PME à puiser dans les découverts pour survivre.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

FEC : Plus de 100 MDH de bénéfices au premier semestre

Article suivant

Une nouvelle stratégie pour réduire lé déficit du commerce extérieur