Economie

Le déficit budgétaire s’est allégé à fin septembre 2015

La Trésorerie Générale du Royaume a publié les statistiques des finances publiques, arrêtées à fin septembre 2015. Ces données laissent apparaître une baisse de plus de 16% du déficit budgétaire en raison du recul des émissions de la compensation.


Sur les neuf premiers mois de 2015, le déficit du Trésor a baissé de plus de 16% par rapport à la même période de l’année précédente, pour s’établir à 29,2 milliards de DH compte tenu d’un solde positif de 7,4 milliards de DH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST).

Cette baisse du déficit budgétaire trouve son origine dans la hausse de 1,7% de la fiscalité domestique et dans la diminution de 47,5% des émissions au titre de la compensation, à 13,1 milliards de DH par rapport à la même période de l’année précédente. En effet, les recettes réalisées au titre de la fiscalité domestique se sont établies à 87 milliards de DH en, raison notamment de la hausse des recettes de l’impôt sur le revenu et celles de la TVA à l’intérieur, pour s’afficher respectivement à 27,2 et 15,02 milliards de DH. En revanche, les recettes de l’impôt sur les sociétés (IS) ont diminué de 2,8%, à 31,7 milliards de DH. Cette baisse s’explique pour l’essentiel par le fait que l’année 2014 avait enregistré une rentrée de recettes exceptionnelles, liées notamment à la cession de la Centrale Laitière et à l’IS retenu à la source à l’occasion de la cession d’une partie du capital de Maroc Télécom.

Par ailleurs, la baisse des dépenses de la compensation est absorbée en partie par la montée des charges de la dette intérieure de 16%, à 21,2 milliards de DH, et par celles de la dette extérieure de 16,4%, à 2,3 milliards de DH, en raison du paiement de 383 millions de DH au titre de l’emprunt de 1 milliard d’euros (11 milliards de DH), contracté en juin 2014.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Saint-Gobain : le Maroc, j’y suis, j’y reste !

Article suivant

Prêt de la BERD à Maghreb Industries pour une usine solaire