Interview

« L’objectif en 2017 sera d’élargir Fpay.me à un maximum de commerces et de services »

Younes Azennoud, PDG de Fast Payment


Le spécialiste du paiement en ligne, Fast Payment, a lancé le 21 décembre la première application de paiement mobile au Maroc. Baptisée Fpay.me, elle s’adresse à tous ceux qui cherchent un moyen de paiement «pratique et sûr». Younes Azennoud, Son Président Directeur général explique son fonctionnement.

Challenge.ma : Quels sont les avantages de Fpay.me ?

Younes Azennoud : Fpay.me, nouveau né de Fast Payment (premier opérateur de paiement certifié PCIDSS de niveau 1 au Maroc, le plus haut niveau de sécurité pour la protection des données sensibles des cartes de crédit/débit) est la première application de paiement mobile au Maroc. Facile à installer et à utiliser, Fpay.me permet aujourd’hui aux consommateurs de réaliser des paiements à partir de leurs Smartphones. En saisissant les données de sa (ses) carte(s) bancaire(s), l’utilisateur peut régler ses achats, en ligne ou dans les commerces, dans un temps très court et sans devoir disposer de ladite carte. Je tiens à préciser que le dispositif est fortement sécurisé. Aussi, l’utilisateur de Fpay.me pourra effectuer des paiements pour une tierce personne sans être à ses côtés et sans pour autant lui dévoiler son mot de passe.

Concrètement, comment ça marche ?
Téléchargeable sur Google Play (pour Android) et très prochainement sur AppStore (pour Iphone), dès la création de son compte et de l’insertion d’une ou plusieurs cartes bancaires, l’utilisateur peut payer en utilisant Fpay.me selon deux méthodes : payer en scannant le QR code qui s’affiche dans la page de paiement « Fast Payment » ou payer en envoyant un ordre de paiement « paye pour moi » à un tiers payeur.

Quelle est la prochaine étape ?
En 2016, Fast Payment a lancé Fpay.me pour offrir aux consommateurs un moyen de paiement, facile et sûr, lié à plus de quarante e-commerces. En 2017, l’objectif sera d’élargir le service à un maximum de commerces et de services (paiement de factures). Nous cherchons à permettre aux utilisateurs de bénéficier du plus large réseau possible. Notre autre objectif est de lancer Fpay.me à l’international.

 
Article précédent

La SNI injecte 6,6 milliards de DH dans le capital d’OGM

Article suivant

Les recommandations du conseil d'affaires maroco-saoudien