Il fait l'actu

Abdelilah Farouk, nouveau Country Manager Maroc de Segula Technologies

Abdelilah Farouk poursuit son ascension professionnelle. Il vient en effet d’être nommé à la tête de la filiale marocaine du groupe Segula Technologies.


Ingénieur de formation et titulaire d’un Mastère spécialisé de l’école des Arts & Métiers ParisTech, Abdelilah Farouk compte à son actif plus de 20 ans d’expérience confirmée dans les domaines de l’industrie et des services de l’ingénierie, dont plus de 13 années au sein de Renault France. Professionnel expérimenté justifiant d’une solide connaissance du marché, le parcours de Farouk a été marqué par la participation à plusieurs projets automobile internationaux de premier plan, dont celui du lancement de l’usine Renault à Tanger. En 2018, il est également intervenu en tant que membre du comité de direction d’Altran, autre fleuron du secteur, dans la direction des opérations de joint-venture avec Magna, devenu MG2 Engineering. Abdelilah Farouk est âgé de 44 ans et père de 3 enfants.

Lire aussi| PLF 2021 : l’urgence d’un débat sociétal

L’ingénieriste et équipementier français implanté au Maroc depuis 2004, compte 300 ingénieurs dans le Royaume répartis autour des deux activités majeures du groupe : la production de pièces pour le secteur Aéronautique (usine de l’aéropôle de Casablanca Nouaceur), et « l’Engineering » à travers ses deux sites principaux. Présent dans plus de 30 pays, le groupe aux 13 000 collaborateurs qui a repris le campus Ingénierie d’Opel en Allemagne en 2019 en partenariat avec le Groupe PSA, propose notamment des solutions à la pointe de l’innovation dans les métiers de la mobilité autonome et connectée, de la digitalisation, de l’industrie 4.0 et de l’Energie verte. Autant d’enjeux qui s’inscrivent parmi les orientations industrielles prioritaires du Royaume.

Lire aussi| Banque : les impayés atteignent 5,3 milliards de DH sur les 4 derniers mois

 
Article précédent

Un nouveau régime de subvention à la presse et à l'édition en gestation

Article suivant

ADD : nouvelle plateforme pour soutenir les startups