Il fait l'actu

Abdellatif Guerraoui, PDG du Groupe Auto Hall

Si Ford a fait la « une » le 26 mai avec l’annonce de l’ouverture d’une base commerciale régionale à Casablanca et de l’installation d’un bureau d’achat dans la zone franche de Tanger, le PDG du Groupe Auto Hall a occupé également le devant de la scène par ricochet. Historiquement, Auto Hall détient l’exclusivité pour la distribution de la marque Ford, cela depuis plus de 100 ans. Son fondateur, Gabriel Veyre, un pharmacien français célèbre pour avoir été engagé par les frères Lumière comme opérateur du cinématographe, puis par le sultan du Maroc, Moulay Abdelaziz, en tant que cinéaste et photographe attitré. C’est lui qui importe, à la fin du XIXe siècle, la première voiture : une Ford T. En 1907, il fonde les établissements Gabriel Veyre pour la représentation de Ford Motor Company au Maroc, puis transforme l’entreprise en société anonyme en 1920. Auto Hall est né. Abdellatif Guerraoui a rappelé, lors de l’annonce de Ford Motor Company, le partenariat historique et ininterrompu liant Auto Hall et sa filiale Scama à Ford Motor Company. Faut-il souligner que c’est Henry Ford, lui même, qui a donné son accord afin que sa marque puisse être commercialisée dans le Royaume en 1907. Un partenariat hautement salué par le nouveau staff local de Ford Motor Company ayant eu à cœur d’honorer son partenaire historique Auto Hall (Scama), remettant à Abdellatif Guerraoui et à Abdelouahab Ennaciri, DG délégué de Scama, un trophée symbolisant cet excellent partenariat.   Figure du Maroc, Abdellatif Guerraoui, est le PDG d’Auto Hall depuis 2004. Cet ingénieur en informatique a aussi, à sa manière, marqué l’histoire du Royaume. Il a effectué l’essentiel de sa carrière au sein de l’OCP. En 1993, il est nommé ministre de l’Énergie et des Mines. Un poste qu’il quitte en 1997 pour prendre le portefeuille des Affaires sociales, de la Santé, de la Jeunesse et des Sports. Et c’est en 1999 qu’il rejoindra Auto Hall en tant que vice-président avant de passer PDG.

A noter que le Maroc est un marché leader pour Ford en Afrique du Nord. Cette année, Ford via la Scama a déjà vendu 3 400 voitures, un chiffre en hausse de 26 % par rapport à la période allant de janvier à avril 2014. Ford s’attend ainsi à ce que la croissance des ventes en 2015 se poursuive et dépasse celle de l’industrie avec un taux estimé à 11%.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L'UE dément tout projet de construction d'une base aérienne de drones au Maroc

Article suivant

Newsletter du 28 Mai 2015 : Seat-Volkswagen aussi intéressé par le Maroc