Télécommunications

Abdeslam Ahizoune, « Meilleur Président exécutif arabe dans le secteur des télécoms »

  Abdeslam Ahizoune et Maroc Telecom ont été primés lors de la cinquième édition des « G2T Global Awards / Arab Best Awards » et ce, pour la troisième fois. La cérémonie de remise des Prix a eu lieu le 27 novembre à Marrakech.


 Le Président du Directoire de Maroc Telecom, s’est distingué dans les catégories « Meilleur Président Exécutif Arabe dans le secteur des télécommunications » et « 100 meilleurs Présidents Exécutifs Arabes » dans laquelle il figure à la deuxième position. Selon l’opérateur des télécoms, « ces distinctions qui illustrent, une fois de plus, les réalisations de Abdeslam Ahizoune et marquent la réussite de ses paris ambitieux qui ont permis à Maroc Telecom de se positionner en tant que Groupe engagé au service de l’économie nationale et celle des pays d’implantation de ses filiales ». 

Lire aussi|Cliniques privées : Khaled Aït Taleb brandit à nouveau des sanctions

Maroc Telecom s’est vu, pour sa part, décerné le Prix du « Meilleur Opérateur Télécom Arabe » en témoignage à sa dynamique d’ouverture vers de nouveaux marchés et de nouvelles activités innovantes. Depuis de nombreuses années, il impulse une réelle dynamique d’innovation et de développement à tous les niveaux.  Pour rappel, « G2T Global Awards / Arab Best Awards » récompense chaque année les meilleures entreprises et personnalités arabes, dans différents secteurs d’activité, qui se sont distinguées par leurs réalisations et performances. Les candidats sont évalués selon des critères de réussite, de compétitivité, de responsabilité sociale, de capacité de développement, de qualité des produits et services et de qualité du personnel administratif.

Lire aussi|Change : AGR recommande aux importateurs d’entamer des opérations de couverture

 
Article précédent

Évolution du coronavirus au Maroc : 2012 nouveaux cas, 399.609 au total, dimanche 13 décembre à 18 heures

Article suivant

Sahara marocain : un « aboutissement historique», soutient l'Association Ribat Al Fath