Rapport

AccorHotels et Jumia Travel décryptent l’industrie du tourisme

À l’occasion du premier anniversaire du partenariat Jumia Travel et AccorHotels, les deux entreprises ont présenté mardi 25 avril 2017 à Abidjan leur premier « Hospitality Report Africa ». Ce rapport commun présente un état des lieux du secteur du tourisme et de l’hôtellerie en Afrique en 2016 à travers des données internationales et internes à Jumia Travel et au Groupe AccorHotels, ainsi que des contributions de l’UNESCO et d’Ethiopian Airlines, précisent les deux entreprises.


Ainsi, les deux partenaires ont relevé dans leur rapport qu’1 emploi sur 20 en Afrique est lié à l’industrie du voyage et 60% de la clientèle d’AccorHotels est africaine. La contribution du tourisme au PIB de l’Afrique a été de 7,8% (165,6 milliards de dollars) en 2016 et devrait représenter 7,9% (170,5 milliards de dollars) en 2017. Cette contribution devrait ensuite croître de 4,6% par an pour atteindre 268,2 milliards de dollars d’ici 2027, ajoute le rapport. En 2016, les dépenses des voyageurs africains ont contribué à 63,7% du PIB en tourisme du continent et ce chiffre devrait augmenter de 2,8% en 2017 pour atteindre 73 milliards de dollars, puis de 3,6% par an pour s’établir à 104 milliards de dollars en 2027. D’autre part, les dépenses des visiteurs étrangers y ont contribué avec 36,3% en 2016 (40,7 milliards de dollars) et devraient croître de 5,3% en 2017 pour atteindre 42,9 milliards de dollars, puis de 5,9% par an pour atteindre 76 milliards de dollars en 2027. Les cinq principales destinations pour les arrivées internationales en 2015 sont le Maroc (plus de 10 millions de touristes), l’Égypte (9,1 millions), l’Afrique du Sud (8,9 millions), la Tunisie (5,36 millions) et le Zimbabwe (2,06 millions). Les principales destinations business sont Johannesburg, Lagos, Nairobi, Abidjan, Casablanca et le Caire. Pour leur part, les destinations avec la plus forte croissance pour les arrivées internationales en 2016 sont le Zimbabwe, l’Île Maurice, le Ghana, le Soudan et les Seychelles. Au total, 365 projets de constructions d’hôtels de chaînes internationales ont été entamées en Afrique en 2016, représentant 64.231 chambres. Il s’agit d’une augmentation de 29% par rapport à 2015, détaille le rapport.

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, l’Afrique reste une destination business ; les africains ne voyagent pas pour des raisons de loisirs sur le continent, note le rapport. Ainsi, 80% des clients AccorHotels sur le continent sont des clients business (80 % business / 20 % loisirs) contre 60% / 40% au niveau mondial.

Pour plus d’informations : https://travel.jumia.com/en-gb/hospitality-report-afrique

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Qui est ce communicant marocain proche de Macron ?

Article suivant

Le Roi Mohammed VI reçu par le président Hollande