Politique

Accusations de Benkirane: La contre-attaque de Bakkoury

 


 Le secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, a réagi aux accusations d’Abdelilah Benkirane. Il a appellé le patron du PJD à plus de mesure dans ses propos.

 Abdelilah Benkirane n’a pas fait dans la dentelle lors d’un meeting organisé par le PJD, dimanche 30 août à Agadir. Il a accusé le PAM de financer sa campagne grâce aux fonds issus du trafic de stupéfiants. « L’argent distribué par le PAM est issu de la poudre que l’on connait tous », a martelé Benkirane. Ce qui a accentué la querelle, déjà très vive, entre le PJD et la formation du tracteur. Le secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, faisant allusion aux sorties précédentes de Benkirane contre son parti, a profité d’une rencontre organisée, dimanche 31 août à Casablanca, pour rappeler à l’ordre le patron du PJD et chef du gouvernement: « Au lieu de sensibiliser les citoyens à l’importance du vote, il sillonne le Maroc pour nous insulter ». Bakkoury explique les accusations de Benkirane par l’échec du programme électoral de son parti. Il s’en est également pris au patron du PPS, Nabil Benabdellah, à qui il  reproche « d’oublier d’être un responsable politique ». Allusion faite à une photo de Benabdellah lors du lancement de sa campagne électorale au rythme du bendir.  «L’ère des grands dirigeants de parti n’est plus qu’un souvenir ! », a lancé Bakkoury. 

 
Article précédent

Président de région, un mandat aux pouvoirs étendus

Article suivant

Baisse des prix de l’essence super et du gasoil