Media

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

« Ach Waqe3 » est l’une des émissions phares de MFM Radio, traitant  des faits saillants de l’actualité du jour. Elle est décryptée par le journaliste politique et économique Jamal Berraoui.


Plusieurs thèmes sont passés au crible au cours de l’émission de ce lundi 4 novembre 2019, en particulier :

-Les mesures disciplinaires prises à l’encontre du directeur de la prison locale  de Ras El Maa et d’un nombre de fonctionnaires à la suite de la fuite d’un enregistrement audio attribué à Nasser Zefzafi.

– Le Secrétaire Général du parti de l’Istiqlal, Nizar Baraka, reproche au gouvernement ses hésitations et décisions relatives à l’amnistie fiscale, estimant que cela perpétue l’évasion fiscale.

– Un conseiller communal révèle certains privilèges financiers dont jouit le maire de Rabat.

#آش_واقعإجراءات تأديبية بحق مدير السجن المحلي رأس الماء وعدد من موظفيه على خلفية تسجيل صوتي منسوب إلى ناصر الزفزافي.نزار بركة : الحكومة تعمل على "تكريس" التهرب الضريبيمستشار جماعي يكشف بعض الإمتيازات المالية التي يحظى بها عمدة الرباطرفقة ماء العينين عيناني والخبير السياسي والإقتصادي جمال براوي مباشرة على إم إف إمwww.mfmradio.ma#instagram : radiomfmofficiel#achwa9a3 #mfm #mfmradio #carte_blanche #inanimaelainine

Publiée par RADIO MFM Officiel sur Lundi 4 novembre 2019

Dans la rubrique « Carte blanche », Jamal Berraoui analyse les mouvements de protestations qui secouent actuellement certains pays arabes et notamment, l’Irak, le Liban et l’Algérie. Après avoir remonté le fil du temps jusqu’à 2011 et l’avènement de ce qu’on a qualifié de « printemps arabe » et ses répercussions sur les nations ayant connu cette vague, Berraoui passe à la loupe les forces en présence en Irak gouverné par les milices, le Liban où les citoyens sont descendus dans la rue pour réclamer un Etat au-dessus des partis et des confessions et l’Algérie où le général Ahmed Gaïd Salah tient à l’organisation d’une élection présidentielle contre la volonté du peuple, attitude qui pourrait déboucher sur la violence.

Jamal Berraoui conclut par une mise en garde en appelant à tenir compte du mécontentement des Marocains au sujet de certains dossiers comme la santé, le transport et le chômage. Et de conclure qu’il faut être à l’écoute des doléances des citoyens.

Ne ratez pas l’émission « Ach Waqe3 » sur MFM Radio de lundi à vendredi, à partir de 12h30.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Vidéo. CRI : lancement imminent de la nouvelle génération

Article suivant

Soulaima Gourani : «Je suis fière d'être la première marocaine nominée au Top 50 des penseurs mondiaux»