Actualité

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

« Ach Waqe3 » est l’une des émissions phares de MFM Radio qui traite des faits saillants de l’actualité du jour. Elle est décryptée par le journaliste politique et économique Jamal Berraoui.


Dans l’émission de ce mardi 10 mars, le débat porte sur plusieurs sujets, dont les thèmes d’actualité suivants :

-En application de la décision du gouvernement marocain, Royal Air Maroc annonce la suspension, à partir d’aujourd’hui, de tous ses vols à destination et en provenance d’Italie jusqu’à nouvel ordre. L’Italie, deuxième pays touché par le coronavirus dans le monde après la Chine, épicentre de l’épidémie. Le pays qui met tous ses citoyens en quarantaine a connu hier une situation de panique au niveau des établissements pénitentiaires.

Jamal Berraoui estime qu’on fait face un gros problème et pour l’évaluer il faut comprendre la réalité qui veut que ce virus est méconnu ; les scientifiques sont toujours incapables de définir ses caractéristiques et sont toujours incapables d’y trouver un remède. Chaque pays lutte contre coronavirus selon ses moyens pour en stopper la propagation et protéger ses citoyens. Il y a quelques semaines, la Corée du Sud était le deuxième pays touché par le virus. Mais ce pays a su le contenir. Aujourd’hui, l’Italie, en moins de 10 jours a atteint des niveaux effrayants de contamination et de décès. Cela montre que la santé publique en Italie n’est pas assez bon. Il y a 20 ans, ce pays a réduit le budget de la santé publique. La situation en Italie est devenue trop difficile à gérer ; j’ai entendu hier le président de la république demander aux citoyens de rester chez eux. Mais je trouve que ce n’est pas une bonne solution car les citoyens doivent travailler ; ils ne peuvent pas le faire en restant chez eux. L’économie italienne, classée troisième au niveau européen, se trouve aujourd’hui menacée. Si elle est affaiblie elle entraînera avec elle d’autres économies. Plusieurs secteurs d’activité ont été touchés de plein fouet, notamment le tourisme et on sait que ce pays joue un rôle important dans le tourisme mondial. Dans cette situation, le premier secteur sacrifié est la culture. Par mesures de précaution, les manifestations culturelles, dont les festivals, sont suspendues, de même pour le sport où les matches de football par exemple se jouent à huis-clos.

#آش_واقعوزارة العدل تقرر الإسراع بتأهيل محكمة الاستئناف والمحكمة الابتدائية بآسفيفيروس كورونا: الحكومة تقرر تعليق جميع الرحلات الجوية من وإلى إيطاليا حتى إشعار آخرالجفاف يزحف نحو الموسم الفلاحي وأسعار الأعلاف تشتعلمعاهد تستعين ب"البث المباشر" خوفا من "كورونا""السقوط الحر".. أسعار النفط تهوي بسبب خلاف المنتجين وكوروناكورونا: لا توجد أي حالة مرضية مؤكدة بالقنيطرةللاستماع : www.mfmradio.ma#instagram : radiomfmofficiel#achwa9a3 #mfm #mfmradio #carte_blanche #inanimaelainine

Publiée par RADIO MFM Officiel sur Mardi 10 mars 2020

-Sous l’impact du Coronavirus, les cours du pétrole sont en chute libre

L’analyste de radio MFM rappelle qu’il a abordé ce sujet hier dans la rubrique carte blanche. Hier, j’ai été un peu optimiste dans mon analyse ; j’ai évoqué une baisse à 35 dollars le baril, lorsque je suis rentré chez moi, il est encore tombé à 33 dollars, puis à 31,25 plus tard dans la soirée. Juste pour rappel, il était à 70 dollars le baril, il y a six mois. Cette situation est liée plusieurs choses, et en premier lieu à la politique. L’Arabie Saoudite, un des principaux producteurs de pétrole dans le monde, en désaccord avec la Russie, a décidé d’en baisser le prix. La conséquence de cette décision sur l’économie mondiale est catastrophique. Les bourses des valeurs ont elle aussi chuté avec la perte de plusieurs actions. Les spécialistes disent qu’Il y aura un repli plutôt qu’une récession. La récession c’est quand un pays stagne un niveau de développement et ne progresse plus. Mais la situation aujourd’hui veut qu’il y aura un repli, c’est-à-dire une régression par rapport aux taux enregistrés auparavant. Selon les sociétés Internationales de notation, l’économie mondiale va subir un repli au moins pour les deux prochaines années. Certains pays commencent déjà à s‘y préparer. A titre d’exemple, le ministre de l’économie français Bruno Lemaire qui tenait un discours rassurant en disant que la perte ne dépassera par 0,1 %, aujourd’hui il tire la sonnette d’alarme et a pris hier un certain nombre de mesures en prévision à un éventuel repli. Plus encore l’Union européenne va prendre une décision dans une semaine que la Banque centrale européenne accorde des lignes de crédit à plusieurs pays pour les aider à réaliser des investissements sous une couverture politique ; ces investissements concerneront le secteur de la santé. Chez nous, au Maroc, on attend la baraka ! Nous avons un gouvernement de « dépannage ». On nous dit que c’est un gouvernement de compétences, mais compétences sous-entend l’anticipation. Plusieurs secteurs sont déjà touchés. Le tourisme au Maroc a essuyé de grosses pertes. Une mesure simple, comme cela a été fait dans d’autres pays consiste à émettre un décret que les entreprises opérant dans ce secteurs payent leurs impôts en septembre au lieu de fin mars…

Carte blanche : Jamal Berraoui propose aujourd’hui de parler de l’avidité. Les valeurs sociétales au Maroc, et dans le monde entier semble-t-il, se sont dégradées à des niveaux très bas. Un Indien de nationalité britannique a été arrêté à Agadir en possession de 17.000 masques de protection anti-virus. Une pharmacienne impliquée a été elle aussi arrêtée…

« Ach Waqe3 » est une émission incontournable. Elle est diffusée sur les ondes de MFM Radio du lundi au jeudi de 12h30 à 13h30 et le vendredi de 12h à 13h et rediffusée les mêmes jours à 23h00.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Femmes en entreprises : Hanane Aajli

Article suivant

Mohamed El Youbi rassurant sur l'état de santé des deux cas contaminés