Médias

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

« Ach Waqe3 » est l’une des émissions phares de MFM Radio qui traite  des faits saillants de l’actualité du jour. Elle est décryptée par le journaliste politique et économique Jamal Berraoui.


Au cours de l’émission de ce mardi 12 novembre, plusieurs thèmes sont décortiqués.

-La question de l’enseignement des matières scientifiques en français dans les lycées. Berraoui pense que le problème n’est pas dans la formation des professeurs mais bien celui des formateurs. On doit se pencher sérieusement sur cet épineux problème et cerner les obstacles qui entravent un enseignement public de qualité.

-L’effondrement d’une classe à Taroudant pose le problème des infrastructures. Les régions enclavées ne doivent pas être exclues du droit à l’éducation. L’analyste estime que l’école permet l’intégration sociale, l’égalité des chances et joue le rôle d’ascenseur social. L’urgence d’une profonde réflexion s’impose, souligne Jamal Berraoui.

#آش_واقعتدريس المواد العلمية باللغة الفرنسية في المستوى الإعدادي: وزير التربية الوطنية يكشف أن أكبر عائق أمام هذا المشروع هو تكوين الأساتذة.ثلاثون هيأة سياسية ونقابية وحقوقية تستعد لإطلاق “الجبهة الاجتماعية المغربية.تذكرة واحدة لركوب الحافلة والطراموي بالرباط.تدريس التلاميذ بمقر إحدى الجمعيات بتارودانت بعد انهيار حجرة دراسية.رفقة ماء العينين عيناني والخبير السياسي والإقتصادي جمال براوي مباشرة على إم إف إمwww.mfmradio.ma#instagram : radiomfmofficiel#achwa9a3 #mfm #mfmradio #carte_blanche #inanimaelainine

Publiée par RADIO MFM Officiel sur Mardi 12 novembre 2019

Carte Blanche : Jamal Berraoui revient sur le thème de l’identité par le sport et le football en particulier. Il relève que le quartier dans lequel on vit, on joue, est le prolongement de chez soi et un espace de loisirs, de créativité et de création. Il donne l’exemple de Hay Mohammadi à Casablanca qui a donné naissance à des groupes de musique tel que Nass El Ghiwan. Il souligne que par le passé récent, la question de l’identité et de l’appartenance au quartier renvoyait à la cohésion sociale de proximité.

Il déplore qu’aujourd’hui, on est en présence de cités dortoirs posant au passage la problématique de la politique urbaine et de l’aménagement du territoire. Ne dit-on pas qu’aménager la ville, c’est ménager la vie!

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Cameroun : Wafa Assurance acquiert 65% du capital de Pro Assur SA

Article suivant

ONG Freedom House : le Maroc "partiellement libre" sur internet