Auto

Achraf El Boustani :« notre distributeur Scama-Auto Hall a bien réagi pour accompagner la reprise»

C’est en toute clairvoyance et avec la sincérité qui le caractérise qu’Achraf El Boustani nous livre à travers cet entretien son appréciation sur la présence de Ford, notamment en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne. Le Directeur Général de Ford Afrique – Direct Markets en profite également pour lever un coin du voile sur les grands chantiers qui lui tiennent à cœur. 


Challenge: Quelle est votre appréciation globale sur les différents dispositifs qu’ont dû mettre en place les opérateurs Ford dans la région Afrique du Nord et Afrique subsaharienne, pour faire face à la crise sanitaire ?   

Achraf El Boustani : Avec la pandémie et les mois de confinement qui s’en sont suivis, le monde des affaires a été mis à rude épreuve, rendant le commerce physique impossible du fait de la fermeture des showrooms pour préserver la santé et la sécurité de nos employés et de nos clients. Nos distributeurs ont surmonté cette période avec beaucoup de résilience et de pragmatisme et ensemble, nous avons pu remonter la pente et aborder les derniers mois de 2020 avec beaucoup de confiance et d’optimisme. Il va sans dire, que cette situation a accéléré le basculement vers le commerce digital à l’échelle mondiale, obligeant les entreprises à réinventer leur stratégie afin de saisir les nouvelles opportunités de marché et tirer profit de la croissance du e-commerce. Cependant, même dans ce domaine où les relations interpersonnelles sont dématérialisées, l’expérience client reste à mon sens primordiale. Elle est le meilleur moyen de fidéliser les consommateurs et de toucher une clientèle de conquête. C’est pourquoi, sur l’ensemble de la région, nous avons travaillé avec nos distributeurs sur la mise en place de nouvelles approches commerciales, plus adaptées à cette période et surtout sur l’amélioration de cette expérience client, la rendant à la fois plus transparente, simple et plus convaincante. C’est pour cela, que nous avons réadapté nos processus de commerce et de distribution.

Challenge : Quel regard portez-vous sur l’exercice commercial et de vente 2020 de votre partenaire Ford au Maroc ? 

2020 est une année spéciale à tous les égards, marquée par la pandémie et des mois d’arrêt des activités commerciales dus au confinement. Le marché automobile a été l’un des secteurs qui a le plus souffert de cette période qui a commencé vers fin mars et qui s’est achevée fin juin. Depuis, nous assistons à un deuxième semestre marqué par une reprise solide et durable affichant même des progressions à deux chiffres certains mois, selon les statistiques de l’AIVAM. Ainsi, au niveau du Groupe, nos derniers résultats financiers montrent que Ford a largement dépassé les prévisions au troisième trimestre. Cette performance résulte de la combinaison d’une solide exécution opérationnelle, d’une forte demande pour les véhicules particulièrement rentables comme les pick-up, les SUV et les véhicules utilitaires qui sont l’ADN de notre marque et d’un sursaut de l’ensemble du marché automobile. Au Maroc, notre distributeur Scama-Auto Hall a bien réagi pour accompagner la reprise en adaptant son organisation et ses process ; ce qui nous a permis non seulement de contenir les pertes, mais également de rebondir en concrétisant des ventes pour écouler les stocks via d’importantes campagnes promotionnelles et également introduire de nouveaux produits pour cette fin d’année.

Lire aussi : Régularisation fiscale : la Fédération de l’Automobile paraphe une convention avec la DGI

Challenge : Plusieurs nouveautés Ford sont venues agrémenter le marché national. De quoi permettre à votre partenaire de repartir en 2021 avec de nouvelles ambitions. Justement, quelles sont vos attentes commerciales vis-à-vis de lui ? 

Au-delà des attentes commerciales, ce que nous voulons par-dessus tout, c’est continuer à écrire l’histoire de Ford au Maroc en partenariat avec notre distributeur Scama-Auto Hall et de rassurer nos clients quant à la sortie de cette crise planétaire en leur démontrant que nous sommes là pour eux, non seulement tout au long de leur expérience d’achat, mais également sur toutes les étapes de vie de leur véhicule. Notre ambition est celle-là : continuer à construire cette relation de confiance que Ford, dans le monde entier, chérit par-dessus tout. Et bien évidemment regagner nos parts de marchés ; et pour cela, nous avons les produits et les services qu’il faut. Avec le retour de la nouvelle Focus et le lancement de la toute nouvelle génération du Kuga, aujourd’hui, notre gamme au Maroc permet de couvrir l’ensemble des segments correspondant à la demande du marché automobile. De la petite citadine au grand pick-up et autres véhicules utilitaires, en passant par le SUV, le coupé et le cabriolet, notre offre est l’une des plus diversifiées du marché. Au fil des décennies, Ford et Scama ont su offrir au consommateur marocain des produits adaptés à ses besoins et à son pouvoir d’achat, tout en restant fidèles à l’héritage de l’Ovale bleu qui a pour ADN la robustesse, la technologie et la fiabilité.

Lire aussi : Industrie : l’américain Adient poursuit sa politique d’investissement dans le Royaume

Challenge : Quels sont globalement les grands chantiers qui vous tiennent à cœur pour l’année 2021 ?

En 2021, comme pour toutes les autres années, l’ambition qui nous tient à cœur est celle de servir nos clients et nos distributeurs avec des produits et des services de classe mondiale. Chez Ford, nos clients sont traités comme la famille ; ils sont partie intégrante de notre histoire. Pour nous, la relation client est le socle principal de durabilité et de croissance d’une marque. Ainsi, leurs besoins sont au cœur de notre réflexion stratégique et ce que je peux vous confirmer, c’est que nous travaillons chaque jour avec nos distributeurs pour apporter les meilleures opportunités à des clientèles variées et les satisfaire. Nos objectifs sont ambitieux et, croyez-moi, nous aurons derrière les produits, la technologie et la communication adaptés pour y répondre. Dans notre ligne de mire, nous voulons continuer à construire les success-stories de la Focus et du Kuga, ainsi que de notre gamme de véhicules utilitaires sur laquelle nous figurons parmi les leaders ces dernières années. Également, poursuivre le travail que nous avons amorcé sur le créneau de la mobilité hybride avec l’introduction, cette année, du Ford Explorer PHEV et enrichir notre gamme avec plus de véhicules qui répondent à ce besoin en termes de mobilité durable. Nous sommes convaincus que ce type de véhicules a toute sa place sur le marché marocain.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio

Article suivant

Sahara marocain : une autre puissance mondiale s’apprête à emboîter le pas aux États-Unis