Industrie

Adil Douiri lance une usine d’ensachage de détergents au Ghana

Décidément, Mutandis est résolu à accélérer sa cadence de développement en Afrique subsaharienne.


En effet, le groupe industriel fondé par Adil Douiri, l’ex-ministre du Tourisme et figure de proue de l’aile moderniste du Parti de l’Istiqlal, est en passe de franchir une nouvelle étape dans son déploiement au Ghana, pays où il distribue ses produits depuis quelques années déjà. Ainsi, Distra, la filiale de Mutandis qui produit une large gamme de détergents, sous forme liquide, pâteuse ou encore en poudre, s’apprête à lancer avec un partenaire local une unité d’ensachage des produits fabriqués par son usine marocaine de Berrechid. La nouvelle unité sera destinée à alimenter non seulement le marché ghanéen mais également les pays limitrophes de l’Afrique de l’Ouest.

Ce nouveau développement industriel du principal acteur maroco-marocain du détergent, derrière les deux multinationales Procter & Gamble (P&G) et Unilever qui perdent de plus en plus de terrain face à des marques locales, vient couronner un effort soutenu de diversification géographique ayant poussé la part du chiffre d’affaire réalisé à l’export en Afrique à près de 20% grâce à une stratégie d’adaptation des produits, principalement sous la marque Magix (marque entrée de gamme de Distra), aux spécificités locales et une politique de communication agressive (au Sénégal, le spot publicitaire de Magix Sénégal a eu de très bons échos en début 2017)

Rappelons que Mutandis est un groupe qui compte dans son tour de table plusieurs institutionnels dont BMCE Bank, RMA, BCP, Holmarcom, CFG Group et des hommes d’affaires marocains tel Zouhir Bennani le patron du groupe Label’Vie. Outre l’activité de distribution automobile (principalement sous marques Honda et Seat) qui a été logée dans une structure dédiée et totalement séparée, Mutandis qui ne porte, désormais, que les filiales industrielles est présent dans l’hygiène, les produits de la mer (à travers LGMC) et les bouteilles alimentaires (CMB Plastique Maroc). En 2016, l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation) a atteint un niveau record à 155 millions de DH grâce en bonne partie à la belle performance de Distra et de son portefeuille de marques (Magix, Wash, Maxi’s et Nex).

 
Article précédent

Le CCME organise « Les cordes de la tolérance »

Article suivant

Arrivée de SM le roi à Abou Dhabi