Autoroutes

ADM réunit les acteurs de la mobilité durable à Marrakech

Marrakech abrite ce 26 novembre la Conférence internationale pour la mobilité durable. Évenement phare de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), cette rencontre d’envergure internationale rassemble plus de 200 acteurs et experts internationaux de la mobilité durable et de la sécurité routière. Objectif : analyser les nouveaux défis et enjeux de la mobilité durable eu égard aux différentes évolutions technologiques de ces dernières années.


La 3ème Conférence internationale pour la mobilité durable, événement phare de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), bat son plein à Marrakech. Organisée le 26 novembre, cette rencontre d’envergure internationale, qui a ouvert ses portes ce matin dans la ville ocre, est placée sous le thème : « Transport routier et mobilité durable pour un avenir durable ».

L’objectif pour ADM est de réunir les acteurs et experts de la mobilité durable à l’échelle mondiale pour analyser les nouveaux défis et enjeux de la mobilité durable eu égard aux différentes évolutions technologiques de ces dernières années. Après le franc succès des deux dernières éditions, cette 3ème édition vise à permettre de sensibiliser les parties prenantes, de mobiliser les acteurs, de partager les expériences, de capitaliser sur les bonnes pratiques et d’accompagner les différentes institutions à prendre des engagements solides en matière de sécurité et de mobilité durable.

Au rang des invités de marque, on note la présence d’Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, des Transports, de la logistique et de l’Eau (Maroc), de Bill HALKIAS, Président de l’IRF (Fédération Routière Internationale) et Christophe BOUTIN, Président, ASECAP (Association Européenne des Concessionnaires d’Autoroutes et ouvrages à Péage), ou encore de Pierre COPPEY, Président de VINCI Autoroutes et aussi Président de la Fondation VINCI Autoroutes. Soulignons qu’ADM organise cette 3ème édition de la Conférence internationale pour la mobilité durable en collaboration avec ses partenaires historiques qui sont l’IRF (Fédération Routière Internationale) et l’ASECAP (Association Européenne des Concessionnaires d’Autoroutes et ouvrages à Péage). Pas moins de 200 conférenciers nationaux et internationaux (experts, opérateurs, investisseurs…) de haut niveau prennent part à la rencontre.

Lors de la séance inaugurale, la Fondation Vinci Autoroutes a dévoilé les résultats de l’édition 2018 du Baromètre marocain de la conduite responsable. On y apprend ainsi que la vitesse est considérée par les conducteurs marocains comme la principale cause d’accidents mortels sur les routes, devant la conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants (36 %). On note aussi, entre autres, que sur les routes en général, 56%  des conducteurs marocains dépassent de quelques km/heure la limitation de vitesse et que l’inattention est également l’une des  principales causes d’accidents mortels sur les routes, d’après 27 % des conducteurs marocains interrogés. L’enquête montre aussi que seuls 37% des conducteurs marocains respectent les distances de sécurité, et que 30% oublient de ralentir à l’approche d’une zone de travaux. De même, 25% conduisent en oubliant d’attacher leur ceinture de sécurité.

Rappelons que la conférence sera notamment marquée tout au long de la journée par trois différentes sessions qui connaitront la participation d’intervenants de calibre mondial. La première session, qui démarrera après la séance inaugurale, portera sur le thème : « Transport Routier et Mobilité Durable : Les challenges et les opportunités ». Cette session permettra d’analyser les enjeux de la mobilité durable, de débattre des opportunités et des défis y afférents.La deuxième session portera sur les « Nouvelles Technologies, Solutions et Services innovants » et permettra de débattre de l’apport des nouvelles technologies dans le domaine de la mobilité durable.

Et la troisième session sera axée sur le thème : « Offrir des routes et de la mobilité sécurisées » et sera l’occasion d’aborder les actions et les moyens à mettre en œuvre en matière de sécurité pour une mobilité plus sûre. Pour rappel, la Conférence internationale sur la Mobilité Durable est une initiative lancée par ADM en 2016, année à laquelle le Maroc a organisé la COP 22 à Marrakech. Elle vise notamment à réaffirmer l’engagement de la Société nationale des autoroutes du Maroc en tant que principal acteur de la mobilité durable dans le Royaume.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Établissements français au Maroc: les parents d’élèves indignés

Article suivant

Comment changer de banque