Industrie

Aéronautique : le français LPF poursuit ses investissements au Maroc

Le groupe Le Piston Français (LPF) poursuit son programme d’investissements au Maroc en dépit de la conjoncture marquée par crise. L’industriel français vient en effet d’inaugurer une nouvelle usine. Il s’agit d’une unité de production dédiée à la fabrication de pièces mécaniques de haute technicité pour l’aéronautique.


Le groupe a investi pas moins de 55 millions de DH dans cette nouvelle unité étalée à Casablanca sur une superficie de 6.828 m² dont 4.078 m² de surface couverte et qui emploiera 100 personnes à l’horizon 2024. Selon le top management, ce nouvel investissement permettra à LPF d’augmenter sa capacité de production et de conquérir des marchés auprès de nouveaux clients. « L’inauguration de ce site permet de passer à une importante phase sur le plan technologique au Maroc, vu sa spécialisation dans des pièces de haute technicité. Cette usine constitue la première brique d’un futur écosystème moteur. L’évolution du groupe au Maroc pendant plus de 20 ans a permis de monter en gamme et de prouver les capacités des compétences marocaines », a assuré Adel Bidaoui, directeur de PLF Casablanca.

Lire aussi| Le groupe Best Financière entre au capital de la société IPV Santé Animale

« Le Maroc marque un pas majeur en matière d’intégration de l’écosystème de la propulsion aéronautique, l’un des domaines les plus complexes de l’industrie aéronautique. Cet investissement permettra la création d’emplois qualifiés dans les catégories d’ingénieur, technicien spécialisé et opérateur qualifié. L’ouverture de cette usine confirme la qualité des compétences marocaines ainsi que la résilience de l’industrie aéronautique nationale », a, pour sa part, souligné Ali Seddiki, directeur général de l’industrie au ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique. Pour rappel, LPF est un leader européen dans le domaine de la fabrication de pièces de moteurs d’avions et d’hélicoptères, avec 7 implantations dans 3 pays.

Lire aussi| L’asiatique dzcard prend pied au Maroc

 
Article précédent

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, mercredi 10 février

Article suivant

DGI : nouveau service en ligne