Entrepreneuriat

AFEM : convention avec la CFCIM pour promouvoir la création d’entreprise [Vidéo]

L’Association des Femmes Entrepreneurs du Maroc (AFEM) a célébré le 8 mars de cette année en organisant une journée entière dédiée à apporter un nouveau regard sur le parcours de l’entrepreneuriat dans le monde post-covid et d’accueillir les initiatives innovantes en matière d’entrepreneuriat féminin.


Au menu : un espace dédié au parcours de l’entrepreneure composé de partenaires qui œuvrent pour l’accompagnement et le soutien de l’entrepreneuriat tels que : le ministère de la Solidarité, du Développement social, de l’Égalité et de la Famille, Maroc PME, la Caisse Centrale de Garantie (CCG), le Centre Régional d’Investissement de Casablanca-Settat, la Marocaine des Jeux & des Sports (MDJS), Attijariwafa bank ou encore la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD). L’objectif de ce parcours est de permettre aux femmes entrepreneures ou en cours de créer leur business. Des sessions de networking ont également été organisées pour faciliter l’émergence d’opportunités. Autre moment fort de la journée : la signature d’une convention de partenariat avec la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM).

Lire aussi | IFC, la Bourse de Casablanca et ONU-Femmes joignent leurs efforts pour la parité des genres

« Cette convention initiée dans un esprit win-win permettra aux deux entités de jeter un regard prospectif sur notre économie et sur le partenariat France-Maroc. L’objectif de cette signature porte principalement sur la collaboration des deux parties pour faciliter une relation de proximité », souligne Leila Doukali, présidente de l’AFEM. Ladite convention vise ainsi à permettre à l’Association et à la Chambre de mutualiser leurs efforts pour proposer et organiser des services adaptés, des formations, des événements à caractère économique et du networking.

Lire aussi | 50 femmes qui comptent : Yasmine Benamour, Présidente de LCI Education Afrique, Directrice Générale de HEM

« Au-delà de la signature, il y a cette volonté de rapprocher les talents, ceux de l’AFEM et de la CFCIM. Cette convention va permettre avant tout cette mise en relation entre des femmes entrepreneures et la capacité de développement portée par la Chambre. Nous le faisons avec l’ensemble de nos adhérents. Maintenant nous allons le faire avec les adhérentes de l’AFEM en mettant des moyens connus de la Chambre, à savoir l’étude de marché, la mise en relation, le networking en plus des plateformes digitales », explique Jean-Pascal Darriet, président de la CFCIM.

 
Article précédent

IFC, la Bourse de Casablanca et ONU-Femmes joignent leurs efforts pour la parité des genres

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 508 nouveaux cas,​ 486.833 au total, mardi 9 mars 2021 à 18 heures