Flash-ecoSociété

Affaire de jets de pierre sur l’autoroute : ADM blanchie par décision de justice

Rebondissement dans l’affaire de jets de pierres survenus sur l’axe autoroutier Casablanca-Rabat dont a été victime des clients-usagers et pour lesquels le tribunal de première Instance a rendu un jugement pour indemnisation.


Autoroutes du Maroc (ADM) a fait appel et donc un jugement a été rendu en sa faveur annulant celui du tribunal de première instance. Il a été établi que la Société Autoroutes du Maroc n’était pas responsable des actes de vandalisme qui peuvent surgir sur le réseau autoroutier à l’instar de ce qui se passe dans les transports en commun. ADM construit des infrastructures conformément aux standards internationaux, y compris les mesures de sécurité. Par contre, les actes de vandalisme, dont elle est elle-même victime, ne peuvent lui être imputés.

 
Article précédent

Mersen Maroc se renforce

Article suivant

Va-t-on cueillir les fleurs du CHAN ?