Justice

Affaire « Hamza mon Bb » : Nouvelles condamnations

Le tribunal de première instance de Marrakech a condamné à une heure tardive dans la nuit de mardi, un individu poursuivi en état d’arrestation dans le cadre de l’affaire « Hamza mon Bb », à deux ans de prison ferme, assortis d’une amende de 10.000 DH, indique-t-on de source judiciaire.


Le mis en cause, « un hacker » dénommé (O.J), originaire de la ville d’Agadir, a été également condamné par le même tribunal à verser des dédommagements de 50.000 DH au profit du Centre National des Droits de l’Homme, et de 120.000 DH au profit de la chanteuse marocaine dénommée (S.C).

La même juridiction a aussi condamné l’accusé à verser un dédommagement de 40.000 DH au profit du dénommé (M.E), et un autre de 100.000 DH au profit du dénommé (M.M).

Le prévenu était poursuivi pour « participation à l’accès frauduleux au système informatique de données », « participation délibérée à entraver le fonctionnement de ce système, sa perturbation et son dysfonctionnement », « diffusion de faits mensongers dans le seul but de nuire à la vie privée des individus et diffamation » et « chantage moyennant des sommes d’argent ».

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Secteurs régulés : qui s’occupe de la concurrence ?

Article suivant

Khalihenna Ould Errachid s'entretient avec des responsables du Chili et du Panama