Immobilier

Affaire Mme Louardi : le démenti de Saham Immobilier

Saham Immobilier dément avec la plus grande fermeté les allégations publiées par le journal Al Ousboue, ainsi que les rumeurs calomnieuses colportées ce jour à travers un communiqué mensonger rédigé par un corbeau du nom de Brahim Haraki.


Saham Immobilier respecte toutes les obligations légales en matière de transactions immobilières. Qu’il s’agisse de ventes, de livraisons, d’informations ou de garanties, la société effectue toutes les vérifications et formalités nécessaires, en accord avec les lois en vigueur. C’est dans ce cadre qu’a été réalisée, en bonne et due forme, la vente à Khadija Mazzi (épouse Louardi) d’un bien immobilier du complexe résidentiel Peninsula, situé dans la commune de Dar Bouazza.

Contrairement à ce qu’indique Al Ousboue et l’auteur du communiqué, aucune faveur n’a été accordée à Mme Louardi. Comme l’exige la loi, un contrat a été établi. Le paiement a quant à lui été effectué au moment de la vente et encaissé. Déterminée à prouver les manipulations dont elle est la victime, Saham Immobilier invite tous les journalistes qui en feront la demande à vérifier la validité de la transaction en prenant contact auprès de Mme Lahlou, directrice commerciale et communication joignable au 0669246511. La filiale de Saham Group tient à leur disposition les relevés de compte faisant état de la transaction, en plus des copies des chèques. L’entreprise se réserve par ailleurs le droit de poursuivre en justice tous les auteurs à l’origine de la diffusion de ces informations mensongères ainsi que toutes les personnes qui contribueront à relayer ces rumeurs.

Saham Immobilier rappelle à cette occasion que la transparence, l’éthique et le respect des réglementations représentent des valeurs que l’entreprise a toujours soutenues et respectées. Elles constituent depuis sa création le socle même de son action et de son développement.

 
Article précédent

Abdallah Chaqroun : un grand artiste qui part

Article suivant

Il fait l’actu : Mohamed Benchaâboun, PDG du groupe Banque Populaire