Afrique

Africa Day 2017 plaide pour la femme africaine

Organisée par la Fondation Diplomatique, la Journée de l’Afrique au Maroc a vu la participation d’un grand nombre d’ambassadeurs, à leur tête le doyen du corps diplomatique africain l’ambassadeur de Centrafrique Ismaila Maiga. Le thème choisi par la fondation pour cette journée a porté sur « La femme africaine, vecteur de l’émergence du continent africain ».


Le thème impliquant la femme a permis une présence ministérielle féminine marocaine remarquable ainsi que des représentantes de la Banque Africaine de Développement (BAD), de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM). Les intervenants ont précisé qu’il n’est plus permis de mener des programmes économiques ou politiques sans la participation de la femme africaine. Toute absence imposée de la femme des différents processus décisionnels coûte des points de croissance en moins. Les différentes interventions ont aussi mis l’accent sur les acquis et sur l’évolution du statut de la femme sur le continent. Elles ont par ailleurs mis en exergue l’importance d’un engagement plus grand dans les programmes intégrant les femmes.

Pour sa part, le président de la Fondation Diplomatique a tenu à rappeler les liens du Maroc avec son continent et leur ancrage dans l’histoire. Il a ajouté que l’avenir du continent est dans la guerre contre la pauvreté et l’exclusion. De son côté, le doyen du corps diplomatique africain a souligné l’importance de cette journée qui s’inscrit dans la nouvelle dynamique africaine après le retour du Maroc dans sa famille africaine. L’année 2017 est aussi importante pour le continent avec l’élection d’un africain à la tête de l’OMS, a-t-il rappelé.

 
Article précédent

L’usine du groupe italien SOL bientôt opérationnelle

Article suivant

Samir : le juge proroge le délai de réception des offres fermes