Industrie

Africa Day 2021 : le groupe OCP engagé pour l’Afrique

Le groupe OCP, à l’instar des nombreux autres acteurs de l’économie africaine, célèbre le 25 mai, qui marque chaque année le jour où les Africains célèbrent l’Afrique. Une occasion pour le mastodonte marocain, au service des fermiers africains pour les accompagner dans la transition d’une agriculture de subsistance vers une agriculture créatrice de valeur, de revenir sur ses réalisations visant à soutenir le développement du continent.


« Depuis 5 ans, OCP Africa met en œuvre une palette de projets et programmes au profit des agriculteurs africains en contribuant au développement d’écosystèmes agricoles intégrés. Comprendre les besoins des agriculteurs pour mieux y répondre et être au cœur d’une synergie alliant conseil, accompagnement et best practices agricoles, c’est le fondement de la démarche de la filiale du Groupe OCP », explique le groupe industriel. Force est de souligner que même si l’approvisionnement en engrais adaptés représente l’activité première d’OCP Africa, l’engagement de la filiale va, cependant, bien au-delà. « OCP Africa a démontré sa volonté de contribuer à la réalisation de la révolution verte en Afrique, par une approche globale plaçant le petit agriculteur au cœur de celle-ci », précise le top management.

Lire aussi| La Startup Factory officialise son implantation à Dakar

« Depuis 2016, ce sont plus d’un million d’agriculteurs qui ont bénéficié de ces programmes. OCP Africa, en tirant profit des efforts considérables en agronomie et de ses atouts technologiques, met en place des programmes d’envergure, ayant pour objectif d’impacter l’agriculteur mais aussi l’ensemble de la chaine de valeur agricole », ajoute-t-on. En effet, OCP Africa accompagne les petits agriculteurs au travers de services d’assistance notamment via des programmes de renforcement de capacité sur les pratiques agronomiques adéquates, sur la gestion économique et durable de leur activité agricole, favorisant le développement d’écosystèmes à même de drainer des solutions de financement innovantes et d’assurance en vue de sécuriser l’activité agricole. Parmi les initiatives du groupe, on note aussi les OCP School Labs qui sont composés d’une école itinérante, de laboratoires mobiles et d’un dispositif digital.

« Grâce aux équipes d’ingénieurs agronomes, les agriculteurs profitent ainsi d’un accompagnement pluriannuel et bénéficient des solutions technologiques pour rester connectés ou en contact direct avec leurs conseillers agricoles. L’école propose des démonstrations, des sessions de formation interactives basées sur des supports pédagogiques, parfois ludiques pour la sensibilisation aux bonnes pratiques agricoles, correspondant aux cultures dominantes des régions où ils se trouvent », explique-t-on. Notons que chaque formation est adaptée aux cultures dominantes dans les régions visitées. On note également le  programme Agribooster. Il s’agit d’un programme qui se veut un modèle de développement inclusif visant à offrir aux agriculteurs les meilleures conditions pour permettre l’augmentation de leurs rendements et le développement de leur productivité en ayant accès à un package complet de produits et services tout en renforçant les liens avec le marché.

« L’offre Agribooster permet ainsi aux agriculteurs d’avoir accès à des produits et services de qualité, notamment par la fourniture d’intrants (fertilisants, produits phytosanitaires, semences hybrides), des sessions de formation autour des meilleures pratiques de fertilisation raisonnée, l’accès aux potentiels acquéreurs sur le marché, un accompagnement rapproché, l’accès aux services financiers (notamment des prêts à crédit) », détaille le top management. Notons de même l’initiative Farmer House (La maison du fermier). Il s’agit d’une solution globale de distribution qui vise à relever les défis de la disponibilité et de l’accessibilité des intrants agricoles.

Lire aussi| Relance économique : 96.000 prêts garantis par l’État pour un montant de près de 67 milliards de DH

« Elle regroupe tous les intrants agricoles de base, la formation sur les bonnes pratiques agricoles (BPA) et les services de vulgarisation nécessaires pour assurer l’augmentation permanente du rendement et des revenus des agriculteurs, sous un même toit, à proximité des petits exploitants agricoles des communautés rurales. Chaque farmer house est équipée d’une salle de classe, d’une salle de stockage, d’un espace de bureau, d’un puits, d’un ou plusieurs tricycles, d’un laboratoire d’analyse numérique des sols, d’une serre, d’un mélangeur intelligent, etc. 51 farmer houses ont été installées dans 18 Etats au Nigéria bénéficiant à plus de 29 000 petits exploitants agricoles locaux », précise OCP. Il y a également  les Agripromoters. Ce sont des agents de vulgarisation d’OCP Africa rattachés aux Farmer Houses qui fournissent des intrants agricoles ainsi que des activités de formation, de vulgarisation et de démonstration. « Pour atteindre les petits exploitants agricoles ruraux de leurs communautés, chaque Agripromoter est équipé d’un tricycle et d’une tablette. Cette initiative a permis de toucher environ 7000 petits exploitants agricoles au Nigéria et de participer à la création d’emplois localement », précise le top management.

 
Article précédent

Le Chef du bureau de liaison israélien au Maroc surpris des déclarations de Saâdeddine El Otmani

Article suivant

Nouveau Kia Sorento : sa commercialisation est effective