Conférences et Séminaires

Africa Security Forum 2017 : 40 pays attendus à Casablanca

Le think-tank Atlantis, en partenariat avec le Forum International des Technologies de la Sécurité (FITS) et sous l’égide du ministère français de l’Intérieur, organise du 08 au 10 octobre 2017 à Casablanca, la nouvelle édition de l’Africa Security Forum 2017 sur le thème de : « La Coopération Interafricaine face au Terrorisme, aux Radicalisations et à la Criminalité Transnationale ».


Ce rendez-vous international verra la participation d’une quarantaine de pays et de leurs représentants venus à travers cette plate-forme d’échange. Ils pourront partager leur expérience sur trois thématiques principales, qui constituent autant d’enjeux pour le continent nécessitant une mutualisation des ressources et une refonte des mécanismes et modèles existants : « Le Terrorisme et Cyberespace : nouveau théâtre des radicalisations » ; « Les nouveaux défis posés par les flux migratoires et la criminalité transnationale » et « La coopération interafricaine face à ces préoccupations ».

L’Africa Security Forum 2017 rassemblera environ 350 experts spécialisés dans les domaines de la sécurité et de la défense, dont notamment des représentants d’organisations internationales et régionales, des délégations officielles de leurs pays, des chercheurs universitaires et centre de recherche (think-tanks), en plus d’entreprises innovantes des domaines concernés pour partager leur expérience, confronter leurs idées et faire émerger une réflexion pertinente et constructive afin de proposer des pistes de réflexions aux nombreux défis sécuritaires du continent africain.

Le Forum est articulé autour d’un apport initial effectué par des spécialistes des thèmes retenus, sous la conduite d’un modérateur et suivi d’échanges avec les participants, précise Atlantis.

Pour plus d’informations : www.africa-security-forum.org

 
Article précédent

Le GCAM confirme son engagement pour la valorisation de l'agroalimentaire

Article suivant

Le Maroc et la FAO s’engagent à améliorer la productivité de l’eau