Dossier

Afrique : légitimité continentale et priorité du développement humain

Le Souverain a pensé l’Afrique dans l’immédiat tout en la projetant dans le futur. Un continent, dont à l’horizon 2050, la population doublerait pour atteindre près de 3 milliards d’individus, et dont le nombre d’enfants en 2055 dépasserait le milliard. Un continent où enfance et jeunesse appellent et appelleront à favoriser les investissements pour bénéficier du dividende démographique. Dans une légitimité continentale, la priorité est au développement humain par et pour l’Afrique. 


Chronologie des visites officielles Maroc – Afrique

Tout le bon sens de la vision africaine du Souverain, qui s’appuie sur les vertus de la coopération Sud-Sud, et qui s’avère être aujourd’hui la plus efficace puisqu’elle sort des schémas classiques de coopération fondés sur les conditionnalités. Elle repose sur des fondamentaux qui définissent la présence économique marocaine en Afrique : le soutien au développement durable, la valorisation des compétences humaines et l’implication croissante du secteur privé dans les efforts de transferts de savoir-faire et de partage d’expertise et d’expérience. Cette vision de co-développement s’articule autour de la promotion des intérêts communs par la mise en place de partenariats solidaires gagnant-gagnant. Sur le plan politique, elle se matérialise par les nombreuses visites Royales effectuées par le Roi Mohammed VI dans des pays d’Afrique subsaharienne. En deux décennies, des milliers d’accords et conventions bilatérales, entre le Maroc et ses partenaires africains, ont été signés et sont entrés en vigueur, et une cinquantaine de commissions mixtes ont été mises en place. 

Un Hors-série exceptionnel du magazine Challenge « Les 20 ans qui ont fondé le Maroc de demain » est en vente en kiosque.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La Banque mondiale diagnostique le secteur privé du Maroc

Article suivant

Hausse de 68% des investissements marocains à l’étranger