AssurancesFlash-eco

Afrique subsaharienne : AXA accompagne les projets d’avenir

En cohérence avec les orientations du royaume du Maroc et pour consolider ses activités en Afrique subsaharienne, le Groupe Axa a regroupé son hub Afrique à Casablanca début 2015, sous la direction d’Axa Assurance Maroc.


Aujourd’hui, avec cette organisation portée par plus de 260 collaborateurs, les entités d’Axa CIMA (Conférence interafricaine des marchés d’assurance) se positionnent parmi les leaders de leurs marchés respectifs tant en matière de chiffres d’affaires que de rentabilité : numéro 1 sur son marché depuis le début des années 2000 avec 14.6% de parts de marché, Axa Sénégal poursuit sa conquête de marché et renforce sa rentabilité. La Compagnie vient également de remporter l’un des plus importants marchés des assurances en Afrique subsaharienne : à partir du mois de décembre 2017, elle assure à 60% en dommages l’ensemble de l’Aéroport International Blaise Diagne. Aussi, l’assurance chantier du Train Express Régional du Dakar International lancée en 2017 a aussi été confiée à 100% par Axa Sénégal. Ces succès, liés au Plan Sénégal Émergent, permettent une croissance à 2 chiffres. Pour sa part, Axa Cameroun devient numéro 1 du marché en 2015 avec 16% de parts de marché. Axa est ainsi retenue pour des contrats prestigieux comme la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) ou la flotte de la CAMAIR (compagnie aérienne nationale). Récemment, Axa Cameroun a également gagné les contrats d’assurance constructions du nouveau stade Paul Biya pour la CAN 2019. De son côté, dans un contexte local économique difficile depuis 2015, Axa Gabon résiste et en profite pour gagner des parts de marché, ce qui la propulse à son tour de numéro 5 à numéro 2 en 2016 avec 16.5% de parts de marché. Tandis que Axa Côte d’Ivoire conquiert des parts de marché malgré plus de 30 concurrents et 4 nouveaux entrants sur le marché cette année. Elle s’offre en 2016 une position sur le podium de la branche Non Vie, hors acceptations internationales, avec 9% de parts de marché.

Concernant le volet du digital, les entités d’AXA dans la zone CIMA sont précurseurs dans l’innovation et offrent plusieurs solutions inédites, comme le  paiement des primes et des sinistres sur mobile avec Axa Cameroun et Axa Gabon, la carte biométrique avec contrôle des empreintes digitales au Cameroun, la vente en ligne de produits d’assurance avec Jumia (bris d’écran pour les smartphones, assurance des produits électroménagers en Côte d’Ivoire, assurance habitation au Cameroun) et de l’assurance voyages avec Axa Partners, les risques spéciaux et notamment politiques et terrorisme avec l’aide d’Axa Africa Specialty Risks et les nouveaux gisements de croissance comme les énergies renouvelables ou l’assurance paramétrique en Côte d’Ivoire et au Cameroun.

Avec une expertise avérée, une solide structure financière déjà en conformité avec les exigences de fonds propres prévues en 2021, le Groupe Axa estime être en bonne position pour tirer profit du fort développement de ces marchés, des mutations technologiques et des opportunités de croissance internes et externes.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

L’hôpital Cheikh Khalifa se dote d’une application mobile

Article suivant

La CMIM met l’accent sur la prévention