Activités royales

Agadir : 6 milliards de DH pour le développement urbain

SM le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, a présidé mardi la cérémonie de lancement du Programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024), un projet structurant qui amorce une nouvelle étape dans la promotion du rôle de la ville en tant que pôle économique intégré et locomotive de toute la région.

Mobilisant des investissements de l’ordre de 6 milliards de DH, le programme de développement urbain d’Agadir vise la consécration du positionnement de la ville et le renforcement de son attractivité en tant que destination touristique nationale et internationale, l’amélioration des indices de développement humain, la promotion des conditions de vie des populations, notamment des habitants des quartiers sous-équipés, le renforcement des infrastructures de base et la consolidation du réseau routier de la ville pour une mobilité meilleure.

Le programme de développement urbain de la ville d’Agadir (2020-2024) s’articule autour de six principaux axes. Le premier a trait à la réalisation de la première ligne du bus à haut niveau de service de la ville d’Agadir sur un linéaire de 15,5 km, reliant le port d’Agadir au quartier de Tikiouine et aux zones industrielles avoisinantes, et desservant le quartier administratif de la ville, l’avenue Hassan II, Souk El Had, l’avenue Hassan Ier, le complexe universitaire Ibn Zohr et la Zone industrielle de Tassila.


Le deuxième axe de ce programme, relatif au renforcement des infrastructures et au décongestionnement de la ville, porte notamment sur la réalisation de la première tranche de la voie de contournement Nord-Est d’une longueur de près de 25 km et reliant l’aéroport d’Agadir Al-Massira au port commercial de la ville, l’aménagement d’ouvrages d’art et des nouvelles entrées de la ville à partir de cette future voie et l’élargissement et la réhabilitation de la voie expresse.

Le troisième axe vise l’aménagement urbain de la zone touristique d’Agadir et le renforcement de son attractivité, à travers la réalisation de plusieurs projets, notamment la réhabilitation de la corniche, la réalisation d’équipements publics (bureau d’information touristique, musée Timitar), la liaison transversale de la ville avec la zone côtière, le renforcement de la voirie et du réseau d’éclairage, le réaménagement des espaces verts de la zone, la réhabilitation du parc « La Vallée des Oiseaux », la rénovation du mobilier urbain, et la création de circuits touristiques thématiques (commercial, ludique, culturel et sportif).

Quant au quatrième axe, il concerne la préservation de l’environnement et l’aménagement des espaces verts de la ville. Il s’agit de la création du parc de Tikiouine (28 ha) et du parc Al Inbiâat (25 ha), la restructuration et la mise à niveau du parc Ibn Zaidoun et du jardin d’Olhaou, la réhabilitation de plusieurs jardins et places publiques et la modernisation du mobilier urbain.

Le cinquième axe comporte trois volets ayant trait respectivement à la promotion de la chose religieuse, la protection et la valorisation du patrimoine de la ville et la promotion culturelle.

Lire aussi : Agadir : Le message de Sa Majesté le Roi aux participants aux 1ères Assises nationales sur la régionalisation avancée

Le sixième et dernier axe du programme de développement urbain d’Agadir porte sur le renforcement des équipements sociaux de base et vise le parachèvement de la mise à niveau des quartiers sous-équipés, l’accompagnement du développement démographique et urbain de la ville et l’amélioration du cadre de vie des citoyens. Plusieurs actions sont prévues au titre de cet axe et concernent les secteurs de la jeunesse et des sports, de la santé, de l’enseignement et des activités économiques et de commerce de proximité.

Pour assurer plein succès à ce programme et son exécution dans les délais impartis, deux sociétés de développement local « Agadir Souss Massa Aménagement » et « Grand Agadir de transport et de mobilité urbaine » superviseront la réalisation des différents projets prévus au titre du nouveau programme.

 
Article précédent

DGI : Nouvel avantage fiscal en faveur des titulaires de revenus fonciers

Article suivant

Le Luxembourg fait trembler les exportateurs marocains