Flash-ecoTourisme

Les agents de voyages en colère

Après un premier sit-in organisé en février devant le ministère du Tourisme, l’Association des Agences de Voyages de Rabat-Salé-Kénitra (AVRSK) revient à la charge.


Ce jeudi 11 octobre, l’Association organise un deuxième sit-in auquel prendront part les propriétaires et le personnel des agences de voyages des différentes régions du royaume. Objectifs : rappeler à l’opinion publique nationale la position des agences de voyages concernant le projet de loi 11-16 (qui réglemente la profession des agents de voyage) que le ministère de Tourisme compte valider définitivement au parlement dès cette session d’automne démarrant vendredi prochain, démontrer le désaccord des agences de voyages au sujet de l’élaboration unilatérale de ce projet de loi par le ministère du Tourisme sans aucune concertation avec les professionnels et demander au chef du gouvernement de donner ses instructions en vue de la réalisation d’une étude d’impact de ce projet vu ses effets dramatiques d’ordre social et économique.

Selon l’AVRSK, cette loi risque de supprimer de plus de 10.000 emplois directs, causer la fermeture progressive des agences de voyages, dégrader la qualité des services de tourisme et de voyages, augmenter le nombre d’arnaques et d’escroqueries liées aux voyages, diminuer de la protection du consommateur et enfin détériorer l’image du tourisme national.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Entrepreneurship Center célèbre sa première promotion

Article suivant

Mehdi Bennani s’impose en Chine