Flash-eco

Agro-industrie – L’anchois marocain fait défaut aux fabricants français


La  France se dirigerait vers une sérieuse pénurie d’anchois. Et ce, pour principalement deux raisons. D’une part, la pêche au Maroc, principal fournisseur des fabricants français et où le poisson est préparé, salé et mariné avant d’être mis en conserve en France, n’a pas été bonne cette année. D’autre part, la concurrence féroce des italiens et des espagnols, récemment installés au Maroc aussi, fait flamber les prix. Les cinq fabricants de l’Hexagone – Belmonte, Conserveries provençales, La Monégasque-Vanelli, Miceli et Roque – ont donc du mal à s’approvisionner et tirent la sonnette d’alarme.

 
Article précédent

Banque : BCP entame de nouvelles négociations pour le contrôle de l'ivoirien Atlantic Financial Group

Article suivant

Prospection - Nouvelle découverte de Gaz dans le Gharb